Killer Joe – Critique


killerjoe

Titre Original: Killer Joe
Genre: Thriller/Drame/Policier
Date de Sortie: 29 Juin 2012 (UK)
Durée: 1h42
Réalisateur: William Friedkin

Avec: Matthew McConaughey, Emile Hirsch, Juno Temple, Thomas Haden Church, Gina Gershon

killerjoe2

Synopsis: 

Chris, 22 ans, minable dealer de son état, doit trouver 6 000 dollars ou on ne donnera pas cher de sa peau. Une lueur d’espoir germe dans son esprit lorsque se présente à lui une arnaque à l’assurance vie. Celle que sa crapule de mère a contractée pour 50 000 dollars.Mais qui va se charger du sale boulot ? Killer Joe est appelé à la rescousse. Flic le jour, tueur à gages la nuit, il pourrait être la solution au problème. Seul hic : il se fait payer d’avance, ce qui n’est clairement pas une option pour Chris qui n’a pas un sou en poche. Chris tente de négocier mais Killer Joe refuse d’aller plus loin. Il a des principes…jusqu’à ce qu’il rencontre Dottie, la charmante sœur de Chris. Alors Killer Joe veut bien qu’on le paye sur le fric de l’assurance si on le laisse jouer avec Dottie.

killerjoe3

Mon avis express:

Killer Joe est un film de barges! Voilà c’est dit ! En plus d’être spaces, les cinq personnages sont tous en train de dépasser les limites de l’acceptable ne serait-ce que dans leurs relations! Un fils qui veut faire tuer sa mère pour toucher l’assurance qu’il partagera avec son père dépassé par tout évènement marié avec une cinglée qui porte la culotte au sein de la famille même si celle ci n’hésite pas à se pavaner à poils devant les deux enfants. Sans oublier la soeur paumée mais intelligente qui fait l’objet des fantasmes de ce frère. Et il y’a Killer Joe aux agissements condamnables. Mais malgré cela, ils sont tous attachants même lorsqu’au fil du film, ils vont tous se déchirer entre eux. Les cinq interprétations sont magistrales! Principalement Matthew McConaughey qui nous délivre là un brillant rôle de composition. Juno Temple est formidable et Gina Gershon assure un come-back étonnant sans n’avoir rien perdu de son sex appeal légendaire issu de Bound.  Emile Hirsch et Thomas Haden Church n’ont pas à rougir également de leur jeu d’acteur. Cependant, je note un moment très gênant et même long à supporter sur une scène pédophile bien mise en évidence. Je n’ai pas vraiment aimé ce passage sans parler de cette scène finale qui clôture le long métrage tel une fin d’épisode de série! Deux gros points noirs qui empêchent ce film d’être excellent voire un chef d’oeuvre!

Note:  7/10

Bande Annonce: 

 killer_joe_film

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s