N’oublie Jamais – Critique


noubliejamais

Titre Original: The Notebook
Genre: Drame/Romance
Date de Sortie: 25 Juin 2004(USA)
Durée: 2h03
Réalisateur: Nick Cassavetes

Avec: Ryan Gosling, Rachel McAdams, James Garner, Gena Rowlands, James Marsden, Joan Allen, Sam Shepard, David Thornton

noubliejamais2

Synopsis: 

Atteinte de la maladie d’Alzheimer, Allie vit en maison de retraite. Chaque jour, Noah lui lit le même livre. Il s’agit du carnet où Allie a consigné sa propre histoire, lorsqu’elle a appris sa maladie. Pour ne pas oublier ses sentiments, elle a écrit, et Noah, inlassablement, lui relit ses propres mots.A travers eux, on la découvre dans les années trente, éperdument amoureuse d’un jeune homme, Noah, que sa mère fera tout pour éloigner d’elle, sa situation n’étant pas jugée assez bonne.Après des années de séparation, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, Allie s’apprête à épouser un avocat. Lorsque, par le journal, elle apprend le retour de Noah, l’envie lui prend de le revoir. Echappant à une vie de convenance, les deux jeunes gens se retrouvent et découvrent que leur amour est resté intact. Ils passeront le reste de leur vie ensemble, jusqu’à ce que la mémoire les sépare.

 Coolscan

Mon avis express:

Avec plusieurs années de retard, je me suis enfin décidé à regarder The Notebook (N’oublie jamais), l’ayant tellement vu de fois référencé dans d’autres films voire des séries. Et bien je dois dire que je dois certainement en avoir trop attendu de ce visionnage car je m’y suis vraiment ennuyé. Certes, l’histoire d’amour est rondement bien mené par ce duo d’acteurs. Ce film est surtout l’occasion de voir Ryan Gosling dans un rôle qui précède le moment où sa notoriété va devenir mondiale grâce à Drive. Et puis Rachel McAdams est toute mignonnette comme à son habitude. Mais le scénario demeure mou et nous délivre rien de vraiment extraordinaire. J’ai vu beaucoup mieux comme drame romantique. C’est un film qui reste distant aussi bien sur le fond que la forme. Donc une déception pour ma part même si je ne regrette quand même pas de l’avoir enfin vu. A noter que Joan Allen reste toujours aussi classe même en vipère de mère bourgeoise…

Note:  6/10

Bande Annonce: 

 notebook_106

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s