Quantum Of Solace – Critique


quantum

Titre Original: Quantum Of Solace
Genre: Action/Aventure
Date de Sortie: 31 Octobre 2008(France)
Durée: 1h46
Réalisateur: Marc Forster

Avec: Daniel Craig, Olga Kurylenko, Mathieu Amalric, Judi Dench, Giancarlo Giannini, Gemma Arterton, Jeffrey Wright, David Harbour

quantum2

Synopsis: 

Même s’il lutte pour ne pas faire de sa dernière mission une affaire personnelle, James Bond est décidé à traquer ceux qui ont forcé Vesper à le trahir. En interrogeant Mr White, 007 et M apprennent que l’organisation à laquelle il appartient est bien plus complexe et dangereuse que tout ce qu’ils avaient imaginé… Bond croise alors la route de la belle et pugnace Camille, qui cherche à se venger elle aussi. Elle le conduit sur la piste de Dominic Greene, un homme d’affaires impitoyable et un des piliers de la mystérieuse organisation. Au cours d’une mission qui l’entraîne en Autriche, en Italie et en Amérique du Sud, Bond découvre que Greene manoeuvre pour prendre le contrôle de l’une des ressources naturelles les plus importantes au monde en utilisant la puissance de l’organisation et en manipulant la CIA et le gouvernement britannique… Pris dans un labyrinthe de traîtrises et de meurtres, alors qu’il s’approche du vrai responsable de la trahison de Vesper, 007 doit absolument garder de l’avance sur la CIA, les terroristes et même sur M, afin de déjouer le sinistre plan de Greene et stopper l’organisation…

 quantum3

Mon avis express:

Daniel Craig m’avait beaucoup convaincu en tant que nouveau James Bond dans Casino Royale. A l’approche de la sortie de Skyfall au cinéma, il me fallait rattraper mon retard sur le visionnage de Quantum Of Solace que j’avais raté sur grand écran, même si je dois l’avouer, il ne m’avait pas specialement attiré. Je dois dire maintenant que je suis très satisfait d’avoir raté 1h43 au ciné au profit d’un autre film sorti en même temps… Car même si James Bond reste fidèle à lui même et que de bonnes actions sont présentes, ce long métrage est d’un ennui mais long, long … Et cela dès son introduction assez brouillonne jusquà ce final inintéressant… Le bad guy, joué par Mathieu Amalric, est d’un stéréotype pénible à suivre et je crois que Gemma Arterton reçoit la palme de la James Bond Girl la plus inutile de toute la saga (hors période Daniel Craig incluse). Le fond de l’histoire est vraiment creux et c’est bien dommage. Assez décu par ce volet , je ne peux être que tranquille pour ses suites qui pourront difficilement faire moins bien même si Quantum Of Solace n’est pas un mauvais film mais plutot sans aucun interét… Quant à Olga Kurylenko, elle a un air de Catherine Zeta Jones, n’est-ce pas ? :p

Note: 5/10

Bande Annonce: 

 quantum-of-solace-couple

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s