Savages – Critique


savages

Titre Original: Savages
Genre: Drame/Thriller
Date de Sortie: 6 Juillet 2012 (USA)
Durée: 2h01
Réalisateur: Oliver Stone

Avec: Taylor Kitsch, Aaron Taylor-Johnson, Blake Lively, Benicio Del Toro, Salma Hayek, John Travolta, Emile Hirsch, Demian Bichir

savages2

Synopsis:

Laguna Beach, Californie : Ben, botaniste bohème, Chon, ancien Navy Seal, et la belle O partagent tout. Ben et Chon sont à la tête d’un business florissant. Les graines ramenées par Chon de ses missions et le génie de Ben ont donné naissance au meilleur cannabis qui soit. Même s’il est officiellement produit pour des raisons thérapeutiques, ils en dealent partout avec la complicité de Dennis, un agent des stups. Leur affaire marche tellement bien qu’elle attire l’attention du cartel mexicain de Baja, dirigé d’une main de fer par Elena. Face à leur proposition d’ »association », Chon est partisan de résister par la force, mais Ben préfère tout abandonner. Pour les contraindre à coopérer, le cartel kidnappe O. Elena a eu raison d’utiliser les liens très forts du trio, mais elle a aussi sous-estimé leur capacité à réagir… C’est le début d’une guerre entre l’organisation du crime dont le bras armé, Lado, ne fait aucun cadeau et le trio. Qu’il s’agisse de pouvoir, d’innocence, ou de la vie de ceux qu’ils aiment, tout le monde a quelque chose à perdre.

 savages3

Mon avis express:

Oliver Stone nous offre une belle brochette d’acteurs via ce long métrage. La narration est plutôt intéressante car en effet, Blake Lively nous raconte les aventures et mésaventures de Savages à travers O, son personnage tout en laissant le spectateur se rendre compte qu’elle n’est pas complètement le protagoniste de l’histoire. Même si la violence (parfois gore) n’est pas aux abonnés absents, on devine facilement que les acteurs se sont éclatés sur le tournage. Ils s’en sortent à peu près tous bien sauf Taylor Kitsch avec qui j’ai vraiment du mal… A part sa carte charme, je ne saisi toujours pas son jeu… Salma Hayek est épatante dans son rôle de mère gangster et Benicio Del Toro est effrayant tellement il convainc dans la brutalité de ses actes. John Travolta est quant à lui assez drôle. Le scénario réussit à surprendre, du moins on se laisse prendre au jeu par le récit de O. Première fois d’ailleurs que Blake me fait oublier la Gossip Girl qu’elle représente. Ce film démontre qu’il est possible de construire un amour à trois même si les conséquences seront… et là je spoilerai si je devais en dire plus ;). La qualité de la photo est également positive, tout comme la mise en scène. On a ici un très bon film même s’il n’apporte rien de neuf dans l’horizon cinématographique! Un plaisir sans gênes pour ma part …

Note:  7/10

Bande Annonce: 

a69ae85d7f2a712342322606bb55cd2087bfb1b03f6fb6491212701a

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s