360 – Critique


360 (1)

Titre Original: 360
Genre: Drame/Romance
Date de Sortie: 3 Août 2012 (USA) / 25 Juillet 2012 (France)
Durée: 1h31
Réalisateur: Fernando Meirelles

Avec: Anthony Hopkins, Jude Law, Rachel Weisz, Ben Foster, Jamel Debbouze, Moritz Bleibtreu, Maria Flor, Juliano Cazarré

3602

Synopsis:

Relecture moderne et dynamique de la pièce La Ronde, d’Arthur Schnitzer. Une histoire d’amour chorale où les destins de personnages d’horizons différents s’entrecroisent.

 3603

Meilleure Scène:

Y’a plusieurs moments forts dans cet étrange film au scénario assez maladroit. Mais celui qui m’a le plus marqué c’est quand Laura (Maria Flor), la jeune brésilienne cocue, décide de retourner dans son pays natal et croise durant son voyage Tyler (Ben Foster), sans le savoir qu’il est un ex-prisonnier malade sexuel. Celui-ci tente de retenir ses pulsions pour ne pas se faire ré-incarcéré. Désemparée de sa récente rupture, elle va tout faire pour coucher avec cet inconnu pour se prouver à elle même qu’elle est toujours attirante. La pression s’installe efficacement au fil de cette scène…

3604

Point Fort:

C’est malheureux à dire mais ce long métrage n’a aucun point fort à déceler. La mise en scène est balourde, les acteurs, malgré un casting impressionnant avec de grosses pointures (Anthony Hopkins, Rachel Weisz, Jude Law etc…), ne s’impliquent pas vraiment. Il ne sont que de passage via ce film et le font bien ressentir. A part quelques exceptions comme Ben Foster et Maria Flor, ou encore Gabriela Marcinkova qui joue la jeune slovaque Anna. Je remarque juste que Jamel Debbouze livre ici, selon moi,  sa meilleure performance au cinéma, mais pour un rôle quasiment inutile….

3605

Point Faible:

Il y’a pas mal de défauts à ce film par rapport à ce que je viens de citer plus haut. On nous fait rentrer dans la vie de ces personnages pour nous en refaire sortir aussi vite et se dire qu’au final l’histoire n’a pas grand intérêt. Car elle véhicule tout le temps le message sur le destin et la prise de risque en amour. Mais utiliser autant de gens pour cela n’est pas vraiment judicieux car on reste vraiment sur notre faim à faire un passage éclair dans leurs vies sans avoir de suite dévoilant les conséquences de leurs actes….

 3606

Même si le film porte très bien son nom en réussissant à passer le témoin de rôle en rôle et cela en faisant un tour complet à 360 degrés via divers pays (Paris, Londres, Vienne, Bratislava…), il n’en reste pas moins très mou et maladroit. Ce qui rend ce long métrage sans intérêt même si le message, qu’il veut faire porter, reste tout de même symbolique. On y trouve cependant des moments forts et touchants mais on les oublie assez vite tellement on ressort assez facilement du contexte scénaristique mettant en situation chacun des acteurs de ce très grand casting dont le nombre aurait pu être divisé par 2…   

Note:  4/10

BANDE ANNONCE:

3607

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s