John Carter – Critique


johncarterr

Titre Original: John Carter
Genre: Action/Aventure/Fantastique/Science-Fiction
Date de Sortie: 9 Mars 2012 (USA) / 7 Mars 2012 (France)
Durée: 2h12
Réalisateur: Andrew Stanton

Avec: Taylor Kitsch, Lynn Collins, Samantha Morton, Willem Dafoe, Thomas Haden Church, Mark Strong, Ciarán Hinds, Dominic West, James Purefoy, Bryan Cranston, Polly Walker

 jcarter1

Synopsis:

Le film raconte l’histoire d’un ancien capitaine de l’armée, las de la guerre, qui sera inexplicablement transporté via un portail temporel sur la planète Barsoom (Mars) où il sera impliqué malgré lui dans un conflit aux proportions épiques entre les habitants de la planète. Dans un monde sur le point de s’écrouler, Carter redécouvrira son humanité lorsqu’il réalisera que la survie de Barsoom et ses habitants reposent entre ses mains.

 jcarter2

 

Meilleure Scène:

Celle qui retient le plus l’attention est certainement la scène où John Carter atterrit sur Mars et qu’il a du mal à se déplacer à pied à cause de la gravité de la planète. Il fait donc des bonds de plusieurs mètres. Ce qui surprend la horde des Tharks, des martiens verts, qui tombent par hasard sur lui. Et lors des présentations, avec la barrière de la langue, il y’a un quiproquo: en effet John se présente (pensant qu’il est sur Terre) en leur disant qu’il vient de Viriginie des Etats-Unis et ils comprennent de travers en pensant qu’il s’appelle Virginie. Il sera d’ailleurs appelé par ce prénom pendant une bonne partie du film. Ce film aurait du s’appeler Viriginie carter :p.

 jcarter3

 

Point Fort:

Il est assez difficile d’en trouver un… Je dirai que le point fort qui donne assez facilement le sourire est Woola, un calot, équivalent d’un bien gros chien martien qui, malgré sa laideur, est hyper attachant. Forcement lorsqu’il apparaît à l’écran, on ne peut être que captivé par lui…

jcarter4

Point Faible:

Par contre, la liste pourrait être assez longue mais le point le plus faible serait selon moi les dialogues très… trop enfantins. Cela sonne creux et par conséquent non sincère. En même temps c’est du Disney. Une marque qui commence sérieusement à m’inquiéter pour ce genre de films…

jcarter5

Personnages Marquants:

Outre Woola que j’ai cité plus haut, aucun personnage d’apparence humaine ne marque vraiment ce long métrage. Ce gros chien-chien nous épate notamment sur sa vitesse de déplacement qui nous rappelle fortement Bip-Bip le Road Runner issu des cartoons américains. Il y’a également Tars Tarkas, le jeddak martien, assez dur en apparence mais un être très juste. Il marque le film pour son côté paternel protecteur envers sa fille Sola mais surtout pour avoir nommé John Carter: Virginie. Ce personnage numérique est joué par le grand acteur Willem Dafoe via la fameuse Motion Picture…

 jcarter6

 

Au final, il y’a très peu de lenteurs dans ce film et on ne s’y ennuie pas mais cela ne prend pas. Un « Avatar » bas de gamme… Peut être par ce que cela va trop vite dans l’avancée de l’histoire… Mais il faut avouer que c’est assez mal joué. L’acteur principal Taylor Kitsch qui joue John Carter est finalement très fade face à d’autres héros de son envergure. Il était bien meilleur dans le rôle secondaire Gambit dans le film Wolverine. Quand à Lynn Collins qui joue la princesse Dejah, elle explose l’écran de par sa beauté éblouissante mais elle a du mal à convaincre… Elle était elle aussi bien meilleure dans Wolverine en jouant le personnage Silverfox… De plus la 3D ne sert absolument à rien encore une fois. Il y’a malheureusement aussi très peu de combats. On en ressort à la fois frustré mais soulagé que cela soit terminé. En espérant que la suite sauvera l’honneur de la saga, je vous recommande de passer votre chemin sauf lorsqu’il sortira en DVD ou passera à la télé où un visionnage suffira amplement.

Note:  4/10

BANDE ANNONCE:

jcarter7

Publicités

Une réflexion sur “John Carter – Critique

  1. Ce film est une grosse purge. Je me le suis procuré en BR juste avant de tourner les Podsac awards car j’étais chez Gibert avec Fred et Tony… et Fred m’a conseillé de le prendre en occasion. Je ne l’ai pas payé bien cher mais c’était encore trop cher payé ! Avec Tony on a pleuré devant le manque d’enjeux du film, les acteurs épouvantables (Lynn Collins y est terrible de nasitude tellement elle surjoue chaque expression) et les scènes d’action qui durent 45 secondes. Une putain de purge ce film !!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s