Evilashymetrie – Interview (Between Us)


Between Us est le rendez-vous avec un passionné de cinéma et/ou séries. Blogueurs, podcasteurs, twitteurs assoiffés se dévoilent à travers mes interviews afin de mieux se faire connaître. Cinéphiles et Sériephiles, vous avez le devoir de lire ce qui suit sinon gare à vos… (je vous laisse à votre imagination débordante :p)

Invité n°7: Jérôme PHAM VAN BOUVIER (Evilashymetrie)

389511_10150530765064329_1329479109_n

Age: 36 ans
Ville:  Dreux (Eure et Loir)
Twitter: @evilashymetrie et @asymetrielefilm
Son Blog: Evilash pas l’affaire
Son émission podcast: Podsac

 

En quelques phrases, qui es-tu vraiment?

Voilà une question qui me pose bien des problèmes car je ne sais sous quel angle l’aborder. Je dirais donc que je suis juste un jeune homme qui ne fait pas son âge tant il est resté adolescent dans sa tête… Quelqu’un qui a tellement de passions (cinémas, musiques, littératures, vous remarquez que j’ai mis des « s » et ce n’est pas par hasard ! 😉 ) qu’il ne sait pas encore comment s’en sortir avec seulement 24 heures dans la journée. Un hurluberlu qui aime garder les yeux ouverts sur tout ce qui l’entoure et qui s’attache aux moindres détails. Un joyeux drille qui n’a pas peur de s’émouvoir devant les jolies choses, qui aime sentir son cœur se déchirer face à des émotions trop fortes pour sa p’tite tête… Un paladin qui aime se promener sur des pages blanches pour y jeter l’encre… Bref, quelqu’un de fréquentable, je pense, même si ses coups de folie ont tendance à surprendre ceux qui le croisent. *air hautain voire supérieur*

Que signifie ton pseudo Evilashymétrie?

Il faut appréhender ce pseudo tel qu’il est apparu sur Facebook, en fait, c’est-à-dire en deux mots ! D’abord Evilash est le tout premier pseudonyme que j’ai pris quand je me suis lancé sur internet la première fois, il vient donc de loin ! Il s’agit tout simplement du double maléfique deAshley, le héros de la trilogie EVIL DEAD (dont je suis dingue), que l’on voit apparaître dans le troisième épisode. Quant à Ymétrie, c’est en rapport avec le film sur lequel je travaille depuis 2-3 ans avec Anthony Gauge (aka Thefloydus de Podsac) sur lequel je vais revenir un peu plus loin. Phonétiquement ça donne ashymétrie et le film se nomme [a]symétrie… Bref, rien de vraiment exceptionnel dans tout ça, finalement ! *haussement d’épaules à la ptit con prétentieux*

 ED2ash

Tu fais partie de l’équipe de Podsac dont nous a déjà parlé ton acolyte Wildgunslinger. Peux-tu nous raconter avec détails comment se passent les tournages de vos émissions jusqu’à leurs publications?

Ah ceci est un secret très bien gardé et nous faisons attention à ne pas le divulguer. Sauf à la gente féminine. Nous ne résistons pas aux attraits des jolies filles… (soupir) Bon, il faut que je redevienne sérieux quelques minutes. Concentration, concentration… !!!

Plus sérieusement, en ce qui concerne les débats (le gros de notre podcast), chacun d’entre nous propose 3 sujets parmi lesquels on vote pour un seul d’entre eux. Ainsi, chaque sac voit son propre sujet à l’honneur d’un épisode… Lors d’un tournage, nous filmons ainsi 3 sujets, un par sac. Ces débats ont été choisis quelques temps avant le tournage, nous prévoyons de filmer le tout sur un week end, et donc un minimum de préparation est requis. Cependant, lors du tournage en lui-même, c’est plus du freestyle qu’autre chose. On pose la caméra, on règle le cadre, on arrange la décoration (avec ma collection d’affiches, ça devient de plus en plus sympa à faire) et on part en improvisation. Durant le débat, c’est celui qui en est à l’origine qui mène la danse et qui essaie de maintenir la discussion sur les rails du plan qu’il a établi. Enfin, pour le montage des épisodes, c’est surtout Anthony (thefloydus) qui s’y colle, c’est the pro en la matière, mais il m’arrive de le remplacer de temps en temps (le giallo, les entreviews…).

podsacrires2

Quel meilleur souvenir as-tu partagé individuellement avec chacun des autres membres de Podsac?

Encore une fois, voici une question plutôt difficile vu que je connais ces deux « gaillards » depuis assez longtemps. Donc des anecdotes plus ou moins cocasses, il en existe beaucoup ! Comme cette fois où Fred et moi nous nous sommes retrouvés à nous battre en plein Parc de la Tête d’Or à Lyon, alors que nous étions en train de faire du roller. Ou toutes ces soirées où nous sommes sortis de notre résidence étudiante pour louer un bon film et parfois un mauvais… Ou cette autre fois où nous avions utilisé ma bonne vieille caméra VHS pour filmer nos délires, le tout afin de les envoyer à une jeune demoiselle from Normandie… Ah nous étions jeunes et cons comme le chante Damien…

Quant à Tony, j’ai envie de dire que la première fois que j’ai croisé sa route, je l’ai détesté et l’ai pris pour un odieux connard. Je vais d’abord vous resituer les choses. J’étais étudiant en droit à Lyon tout comme lui et Fred, sauf que nous ne partagions cependant pas le même amphi. A l’époque, j’étais accro à une très belle étudiante blondinette, et nous étions plutôt inséparables. Voilà qu’un jour Tony débarque dans notre amphi avec un de ses potes et ils s’installent le rang juste en dessous de moi et mon amie. Par je ne sais plus quel miracle, nous nous sommes retrouvés à nous prendre la tête, et j’en suis sorti en me disant que ce mec et son pote étaient deux gros cons. Plus tard, je découvris que Tony et son ami comptaient parmi les proches que Fred s’était faits à la Fac. Je n’en revins pas, je grondais Fred comme un malotru (expression des années 50) lui disant « ptain mais t’abuses, ce mec et son pote sont de sales prétentieux » ! et Fred de me convaincre que j’avais tord, que je me devais de passer une soirée avec eux… Ce qui fut chose faite et dans mon souvenir cela reste une de mes meilleures soirées passées sur Lyon. Comme quoi, l’alcool aide à trouver tout le monde sympa ! *rires enregistrés* Nous sommes alors tous devenus amis, mais vraiment ! Comme quoi, le plus con, finalement, c’était bien moi !

Avec ton émission solo « Evilash pas l’affaire », tu nous prouves que tu es bien le roi du bac! Comment effectue tes choix des films que tu y présentes?

Vu que je réalise et monte en parallèle de Podsac des émissions pour le site internetbdencre.fr je dois reconnaître que mon émission en solo est souvent en retard sur le plan de ses diffusions ! Mais je ne désespère pas cependant d’offrir un petit épisode de temps en temps. Il faut les voir comme des petits segments parallèles où je pousse le bouchon un peu plus loin que dans notre cher Podsac ! Les films dont je parle, au départ, sont des longs métrages oubliés, parfois sortis directement en vidéo, mais qui tous méritent le coup d’œil pour peu que l’on soit curieux. Je fonctionne au feeling, je fouille dans mes dernières acquisitions ce dont je pourrai parler et après je me lance.

C’est comme pour le Fonds du bac (segment initialement paru dans Podsac et que je compte reprendre justement dans mon émission solo), je choisis des dvd à moins de 5 € que je vais défendre et surtout faire redécouvrir à mes poditeurs. Je ne sais pas si cela fonctionne à plein tubes, mais je sais que certains se sont rués par exemple sur Prophecy rien que pour voir une attaque de duvet… ! Je sais que je prends des risques mais voilà, quand tout le monde parle des dernières sorties en salles ou des gros films trop étalés dans les rayons des supermachés, je préfère mettre en avant celui que personne n’aura vu ni entendu parler… dans la mesure où ledit film vaut le coup d’œil, évidemment ! *reprend son souffle*

evilash

Je sais que tu possèdes une dvdthèque impressionnante! A moins de ne pas sortir de chez toi pendant 6 mois de l’année, comment trouves-tu le temps pour tous les visionner?

Quand on est passionné, on trouve toujours un moment pour se faire plaisir, et regarder un film… cela peut se faire sur le temps d’une pause, d’une journée pluvieuse, ou d’une soirée, peu importe… Il m’est même arrivé de m’en regarder alors que j’étais dans mon bain, j’avais trouvé un moyen de placer un écran entre ma baignoire et le canard flottant ! J’ai passé de bons moments ainsi… *sourire coquin*

canard

Il me semble avoir compris que tu portes un grand intérêt pour les films des années 80 (slasher, comédie, action…). Si tu devais convaincre tes lecteurs de revoir 3 films méconnus ou kitsch de cette époque, ce serait lesquels? 

Et voilà encore une question difficile pour moi ! Etant un vrai boulimique cinévore, me demander de réduire tous mes films chéris à juste 3 titres est ma foi bien cruel ! Surtout que je ne me limite pas qu’aux années 80, les précédentes me sont chères aussi, tout autant que les suivantes ! Je rappelle que je suis un grand fan du genre giallo et que celui-ci est né au début des années 60 !

Mais bon, ok, vous voulez trois films des années 80…

Alors, dans le genre comédie dramatico-romantique, un de mes premiers uppercuts de cœur vécu dans une salle de cinéma… SUSIE ET LES BAKER BOYS (THE FABULOUS BAKER BOYS), de Steve Kloves. Juste un des plus beaux films que je connaisse, et je ne dis pas ça parce que j’adore la musique Jazz depuis que je suis gosse. Non, mais voilà, tout y est parfait, l’histoire, la mise en scène, la musique et… les acteurs (les frangins Bridges y sont juste incroyables et crédibles en pianistes paumés) et son actrice principale y est waouhment (oui c’est un néologisme qui vient du mot waouh) belle : qui n’a pas encore découvert Michelle Pfeiffer chanter langoureusement sur un piano, dans une belle longue robe rouge, n’a encore rien vu de beau au cinéma. Le film est empli d’amertume et d’espoir, parle des paumés qui courent après leurs rêves, et surtout c’est une œuvre qui touche la musique dans ce qu’elle a de plus intime, son cœur.

Ensuite, dans le genre fantastique, je ne peux que citer un classique indémodable, visuellement superbe, réalisé par la brillante et à l’époque très belle Kathryn Bigelow : AUX FRONTIERES DE L’AUBE (NEAR DARK) ! Un des films de vampires eighties qu’il faut avoir vu dans sa vie (avec FRIGHT NIGHT et LOST BOYS) tant celui-ci est touchant, à la fois cruel et beau. Ce film est beaucoup plus tétanisant et audacieux que n’importe quel film de la saga des TWILIGHT ou épisode de THE VAMPIRE DIARIES. Et traiter du vampirisme comme Bigelow l’a fait dans ce film, entre western crépusculaire (alors que le film se passe dans les eighties) et fantastique maladif, est brillantissime.

Enfin, dans le genre horrifique, j’ai envie de pousser le maximum de gens à découvrir le giallo/slasher ultime qu’est BLOODY BIRD du réalisateur italien Michele Soavi, grand prix de la peur à Avoriaz en 1987 ! Une vraie pièce maîtresse du genre pour qui veut voir un vrai film d’épouvante rempli de scènes de meurtres plutôt gratinées. Sans parler du fait qu’il s’agit également d’un authentique film de suspense, contenant de nombreuses scènes bien stressantes qui ont très vite fait leur entrée au panthéon des meilleurs du genre.

Bien, je pense avoir bien rempli l’épreuve, non ? Je vais m’accorder une pause en me bouffant une glace, tiens… *air gourmand et léchage de babines*

Image2

Pour être heureux tout le reste de ta vie avec la même femme, elle devrait avoir les caractéristiques physiques et/ou mentales d’un mix de quelles actrices?

Je n’ai jamais dressé de portrait de la femme idéale… En fait, je fonctionne essentiellement au feeling, si j’ose dire, donc je n’ai pas de critères à cocher… cependant, c’est comme pour tout, je n’apprécie et n’aime que les gens qui sont passionnés. Les gens sans passion et sans curiosité m’ennuient ou me font limite de la peine… Peu importe que ce soient des passions que je ne partage pas, bien sûr ! C’est peut être la seule chose à laquelle je tiens vraiment…

Ensuite, je ne vais pas mentir, bien sûr que j’ai toujours eu des actrices qui m’ont fait tourner la tête ! Que ce soient Michelle, Scarlett, Jessica, Kirsten ou Natalie (je vous laisse trouver les noms !)… Mais je n’ai jamais été à me dire que j’aimerais sortir avec une femme qui soit comme unetelle ou telle autre… Quoique Kirsten Dunst… *sourire*

evil4

Tu as rencontré pas mal de podcasteurs via twitter entre autres. Avec lesquel(le)s d’entre eux, souhaiterais-tu enregistrer un débat sur le cinéma?

J’ai envie de dire avec tout le monde car depuis que j’ai rejoint les rangs des podcasts cinéma je ne rencontre et ne croise que des gens passionnés et passionnants ! Et tous ceux avec qui nous avons joué le jeu du cross over (Plan B, Any Given Film, Kasilla des Gameuses, Delphine Rivet et Astiera) l’ont fait avec une bonne humeur tellement communicative que c’est formidable ! Dans l’immédiat, je dirais que j’attends avec impatience d’en faire de nouveaux avecCamille (du Cinéma de Camille)Fred (des Chroniques de Cliffhanger), Kasilla (oui, encore, parce qu’on ne s’en lasse pas de cette brunette), nos potes de Popcorn le podcast et surtout toi, cher Hakim ! *cri enjoué*

Te souviens-tu du premier film que tu as enregistré en K7 video?

La VHSthèque chez mes parents est tellement imposante (ma mère attend avec impatience que je libère enfin la place et vire toutes mes innombrables raretés) que je suis incapable de me rappeler quel est le premier film que j’ai pu enregistrer ! Par contre, le tout premier acheté, oui !IL ETAIT UNE FOIS DANS L’OUEST, de Sergio Leone, un des plus grands chefs d’œuvre du western spaghetti !

evil5

Peux-tu nous en dire plus sur Asymétrie, un projet que tu partages avec Thefloydus de Podsac?

Il s’agit d’un projet totalement fou dans lequel Anthony et moi-même avons plongé voici plus de deux ans, entrainant dans notre sillage de jeunes acteurs professionnels tous aussi motivés que nous. Il s’agit d’un long métrage dont l’influence est le thriller, le giallo. Il a été tourné dans les conditions proches de l’amateurisme, avec nos propres économies. Nous en sommes actuellement à la post prod, nous cherchons un monteur pro / étalonneur pour nous filer un coup de main et on espère avoir enfin notre film l’année prochaine afin de parcourir les nombreux marchés du film. Nous y mettons tous énormément d’énergie, beaucoup de notre temps, nous le faisons par passion… Une affaire à suivre de près, si je peux dire. J’ajouterai que pendant le temps de la post prod, nous attaquerons l’écriture du scénario de notre prochain projet, lui aussi placé sous les mêmes influences, mais encore plus barré…

evil7

Quelle est la chose la plus folle que tu aies faite dans ta très longue vie ? 

Avant de bosser dans le milieu audio visuel, j’ai été immergé dans le joyeux monde desMusiques Actuelles Amplifiées. J’ai notamment été vice président et programmateur pour un Festival de rock pendant près de 6 ans, et j’avoue que j’adorais monter sur scène pour présenter les groupes qui se succédaient… Limite à la Nikos de la Starac’, vous voyez le niveau… *clin d’œil* Fin bref, voilà qu’un soir de festival, juste avant le passage du groupeRaoul Petite, je me suis retrouvé sur la grande scène avec d’autres gars, tous en jupette et pompons de cheerleader, et nous avons exécuté une jolie chorégraphie avant de slammer dans la foule (près de 3000 personnes). Sinon, je me suis mis à poil le soir de mes 30 ans, et non, je n’étais même pas bourré. *rire gras et vulgaire*

Ah puis j’oublie de dire que j’aborde toute sorte d’inconnus dans les rayons dvd et br de la grande surface près de chez moi afin de les conseiller et de les aiguiller. Dans mon genre, je reconnais que je suis bien taré, quand même… ! *gloussement de dinde*

Un dernier message pour tes fidèles supporters? 

Continuez à vivre vos passions jusqu’au bout, soyez fous, libérez vous de toutes contraintes et matez autant de films, séries que vous pouvez… Lisez beaucoup, écoutez énormément, et enfin… Gardez les yeux ouverts sur tout ce qui vous entoure sans rien ne laisser s’échapper !

Merci à toi Jérôme pour avoir prix de ton temps pour répondre à cette interview. Tes réponses sont délirantes et je suis certain que tout lecteur te lira avec grand sourire. Au plaisir de te revoir en live pour discuter des heures sur le cinéma et les bandes dessinées  😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s