Les Bêtes du Sud Sauvage – Critique


bss1

Titre Original: Beasts of the Southern Wild
Genre: Drame/Fantastique
Date de Sortie: 12 Décembre 2012 (France)
Durée: 1h33
Réalisateur: Benh Zeitlin

Avec: Quvenzhané Wallis, Dwight Henry, Levy Easterly, Lowell Landes, Pamela Harper, Gina Montana

bs2

Synopsis:

Hushpuppy, 6 ans, vit dans le bayou avec son père. Brusquement, la nature s’emballe, la température monte, les glaciers fondent, libérant une armée d’aurochs. Avec la montée des eaux, l’irruption des aurochs et la santé de son père qui décline, Hushpuppy décide de partir à la recherche de sa mère disparue.

 bs3

La jeune fillette héroïne du film est interprétée par Quvenzhané Wallis. Nominée aux oscars 2013, je dois dire qu’elle ne vole pas la place d’une autre actrice. Elle m’a vraiment épaté d’autant plus qu’elle débute dans le métier du cinéma. Elle maîtrise toutes les émotions qu’elle parvient à faire véhiculer naturellement! On s’attache aisément à son personnage au point qu’on croise les doigts pour qu’elle surmonte le destin tragique qu’elle subit avec son père. Ce dernier, joué par Dwight Henry, est touchant à souhait et pourtant il se présente comme un papa de famille autoritaire, maladroit, dénué d’amour pour son enfant. mais au fil de l’histoire, sa vraie facette se dévoile et cela en fait la deuxième force des Bêtes du Sud Sauvage….

 bs4


Ce récit a sa propre identité visuelle en plantant ses décors dans les marécages mettant sans difficultés en avant la pauvreté de ses habitants qui, pour la plupart, pour rien au monde ne les quitteraient… Cependant le film a quelques maladresses. Plus particulièrement l’aspect fantastique à travers les Aurochs, justement les bêtes qui sont, selon moi , très mal amenées dans le scénario. On se sent perdu à chacune de leur apparition. Limite, l’histoire serait même meilleure si on en faisait abstraction… Hormis cela , ce film est un petit bijou à voir au moins une fois, ne serait-ce que pour l’interprétation poignante des deux acteurs principaux et de se rendre compte au final que l’argent ne fait pas forcément le bonheur ….

Note:  7/10

BANDE ANNONCE:

 bs5

Publicités

4 réflexions sur “Les Bêtes du Sud Sauvage – Critique

  1. J’ai adoré ce film, ce genre de film comme Holy Motors, qui me redonne envie de mater du long métrage. Bien sûr faut être fan des métaphores et des mondes oniriques… Tiens ça me fait penser à l’Odysée de Pi (quoique là c’était presque trop pour moi).
    Merci pour les infos sur l’actrice qui incarne l’enfant, effectivement, elle est juste magique. 🙂

  2. Bonne critique. Un film magnifique qui est parfait de bout en bout et je ne suis pas foncièrement d’accord avec toi concernant les Aurochs qui pour moi sont très bien amenés et apporte quelque chose de complémentaire au film. Un parallèle entre leur vie et la vie au temps préhistorique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s