Shark 3D – Critique


s3d1

Titre Original: Shark Night 3D
Genre: Horreur
Date de Sortie: 2 Septembre 2011 (USA) / 21 Septembre 2011 (France)
Durée: 1h30
Réalisateur: David R. Ellis

Avec: Sara Paxton, Dustin Milligan, Chris Carmack, Katharine McPhee, Joel David Moore, Donal Logue, Joshua Leonard, Sinqua Walls, Alyssa Diaz, Chris Zylka

s3d3

Synopsis:

Au soleil de l’été, Sara et ses amis sont bien décidés à passer un week-end de pur fun sur une petite île privée d’un immense lac salé de Louisiane. Pourtant, lorsque Malik, le jeune footballeur vedette, sort d’une séance de ski nautique inconscient avec un bras en moins, l’ambiance n’est plus à la fête. Convaincue qu’il s’agit d’un accident, la petite bande embarque sur un speedboat afin de conduire le blessé à l’hôpital de toute urgence, mais les jeunes gens vont vite s’apercevoir que le lac est infesté de requins ultra agressifs. Pour Sara et les siens, face à des prédateurs prêts à tout pour qu’aucune proie ne leur échappe, c’est le début du cauchemar. Assiégés, piégés, dévorés, terrifiés, très peu reverront la terre ferme…

 
s3d2


Etant fan de films de monstres marins, j’en attendais vraiment beaucoup de Shark 3D. Mes quatre films de prédilection sont Piranha 3D, Peur Bleue (si si…), et bien sûr les Dents de la Mer 1 & 2.  Mais cette fois ci, on n’a même pas le temps de s’attacher à tous les personnages (héros et héroïne confondus). Ou plutôt on n’en a pas l’envie… Sara Paxton semble ne pas vouloir s’impliquer et Dustin Milligan est aussi fade qu’un poisson qui squatte une poissonnerie depuis des semaines… Et ce ne sont pas Katharine McPhee, la chanteuse brune de la série Smash, et Chrys Zylka, le sorcier blond de la série The Secret Circle, qui sauvent la donne tellement ils incarnent des seconds rôles aussi inutiles que des figurants… Le requin est à peine visible et n’a pas le temps de nous effrayer. Ses compatriotes de mer également ne sont là que pour le décor…

 

s3d5


David R. Ellis nous a pondu là un pseudo-film d’horreur d’une nullité affligeante…Les protagonistes sont inintéressants et surjouent,  et le requin, qui a oublié de nous foutre la trouille, se cache plus qu’il ne se montre. L’histoire, méga classique d’une bande de jeunes qui vont s’isoler et réagir bêtement en se séparant dans tous les sens pour chercher à a se faire dévorer dans le flou le plus total, prouve à elle seule que ce long métrage est une belle arnaque. Cerise sur le gâteau: encore une 3D qui démontre qu’elle ne participe pas à la bonification d’un film… Le seul gros point positif de ce projet, c’est le clip en fin de générique qui met en scène tout le casting qui interprète un rap comique revisitant de manière parodique ce qu’ils ont vécus dans le scénario… En dehors de cela, Shark 3D ne fonctionne pas même au second degré. Alors fuyez le et jetez vous sur l’excellent Peur Bleue de Renny Harlin qui est une pépite du genre!

Note:  3/10

BANDE ANNONCE:


s3d6

Publicités

3 réflexions sur “Shark 3D – Critique

  1. Sans oublier le clou du spectacle: la scène au cours de laquelle la blonde raconte comment son ex s’est blessé sous l’eau…c’est quasi incompréhensible et totalement foireux.

    La scène hilarante de nullité: le personnage au bras coupé qui décide d’aller tuer le requin…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s