Zero Dark Thirty – Critique


zdt1

Titre Original: Zero Dark Thirty
Genre: Drame/Thriller/Historique
Date de Sortie: 11 Janvier 2013 (USA) / 23 Janvier 2013 (France)
Durée: 2h37
Réalisateur: Kathryn Bigelow

Avec: Jessica Chastain, Jason Clarke, Joel Edgerton, Jennifer Ehle, Mark Strong, Edgar Ramírez, Kyle Chandler, Harold Perrineau, Reda Kateb

zdt2

Synopsis:

Au sein de la CIA, Maya traque les grands pontes de l’organisation terroriste Al-Qaïda après les attentats du 11 septembre 2001. Les années s’écoulent, les attaques se succèdent et les impasses meurtrières sont nombreuses. Ce n’est qu’à force de persévérance qu’elle tombera sur la piste l’homme le plus recherché de la planète.

1134604 - Zero Dark Thirty 

Kathryn Bigelow, ex-épouse de James Cameron et première femme à décrocher un Oscar du meilleur réalisateur pour Démineurs, met en scène la très longue traque de l’ennemi numéro un des Etats-Unis, Ben Laden, jusqu’à sa capture qui aboutira, nous le savons tous, à sa fusillade dans sa demeure secrète où ce terroriste était retranché. Zero Dark Thirty, qui signifie « Les 30 minutes sombres après Minuit » est à mi-chemin entre le documentaire pour ce qui est de relater les faits et de la fiction pour l’aspect scénaristique et l’utilisation des personnages. D’entrée, ce long métrage annonce le ton avec les extraits des appels radio/téléphoniques au moment des attentats du 11 Septembre 2001 sur un fond aussi noir que l’était ce jour là devenu historique et  qui a coûté la vie à des milliers de personnes. On suit l’agent Maya, qui n’est pas une personne fictive, et qui a servi à mettre la main sur Ben Laden, grâce à sa hargne et son implication qui a puisé 100% de son énergie. C’est l’actrice rousse Jessica Chastain qui, sous ses traits, nous livre une de ses plus belles performances dans le rôle d’une femme très forte, capable de surpasser n’importe quel obstacle! Je ne serai pas étonné qu’elle décroche l’Oscar de la meilleure actrice….


1134604 - Zero Dark Thirty


La réalisatrice a recours astucieusement à la violence pour nous montrer les tortures extrêmes que font subir les américains aux prisonniers étrangers pour leur soutirer toute information utile à leurs enquêtes afin de coincer le responsable des attentats… Comme par exemple le waterboarding, une  technique consistant à recouvrir la tête de la personne interrogée (joué ici par un acteur français: Reda Kateb) par un tissu et le recouvrir d’eau. C’est filmé avec un tel réalisme qu’on s’y croirait vraiment en ressentant les douleurs endurées… Même si le reste du casting ne contient que des seconds rôles, ces derniers semblent bien impliqués et nous réservent de bonnes surprises. Je pense notamment à l’agent tortionnaire Dan (Jason Clarke) qui chaperonne Maya dès son arrivée, ou encore à la déterminée Jessica (Jennifer Ehle) pour qui l’extrême motivation d’atteindre son but la met certainement en danger. La dernière demie-heure consacrée à l’opération Neptune’s Spear, la prise d’assaut de la cache du chef d’Al-Qaïda, nous fournit un suspense haletant sous couvert d’une pression constante qui ne nous laisse aucun moment de répit. Et pourtant la fin, nous la connaissons tous… Elle est donc plus rythmée que les deux premiers tiers du film basé essentiellement sur l’enquête de Maya et ses collègues. Mais j’ai réussi à être surpris à certains moment, notamment une explosion dévastatrice lors d’une scène calme dans laquelle on est loin de la voir se produire (contrairement à la seconde, qui reste cependant spectaculaire). Sous un climat de guerre, Zero Dark Thirty est porté majoritairement par les femmes: sa réalisatrice et deux actrices touchantes dont l’une qui porte ce film aisément sur ses petites épaules….

Note:  8/10

zdt7

BANDE ANNONCE:

 zdt6

Publicités

4 réflexions sur “Zero Dark Thirty – Critique

  1. Bigelow est une réalisatrice surestimée, je trouve toujours ses films moyens.
    Incohérences, problèmes de rythme, personnages mal traités, ce film est selon moi loin d’être aussi réussi que ce que je lis partout…
    Et pour moi Chastain joue bien, mais sans livrer une prestation remarquable…et elle est nominée aux Oscars…je suis seul contre le monde à trouver que Bigelow ne mérite pas tous ces éloges…

  2. Juste une modeste précision, Zero Dark Thirty est un code militaire qui signifie pour eux, 00h30. Il me semble que le titre du film a été symboliquement utilisé en ce sens et non dans le sens des 30 minutes sombres après minuit.

    Sinon j’apprécie la critique qui, contrairement à de nombreeeeuses autres, ne dévie pas sur les polémiques et se contente de parler… Du film 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s