Passion – Critique


pas1

Titre Original: Passion
Genre: Thriller
Date de Sortie: 13 Février 2013 (France)
Durée: 1h40
Réalisateur: Brian De Palma

Avec: Rachel McAdams, Noomi Rapace, Paul Anderson, Karoline Herfurth, Rainer Bock

pas2

Synopsis:

Deux femmes se livrent à un jeu de manipulation pervers au sein d’une multinationale. Isabelle est fascinée par sa supérieure, Christine. Cette dernière profite de son ascendant sur Isabelle pour l’entraîner dans un jeu de séduction et de manipulation, de domination et de servitude.

pas3 

En partenariat avec les allemands, Passion est un remake du film français Crime d’amour de Alain Corneau. Brian De Palma permet les retrouvailles de Noomi Rapace et Rachel McAdams qui avaient joué dans Sherlock Holmes 2: Jeu d’ombres. Elles reprennent donc les rôles incarnés à l’origine par Kristin Scott Thomas et Ludivine Sagnier. Le réalisateur met donc en conflit la brune et la blonde via un jeu grandissant dans la séduction, perversion et manipulation. A l’image de Body Double, un de ses premiers films, il signe ici un film hot en montrant par contre le moins de nudité. On entrevoit rapidement le torse de Noomi 😉 . Malgré quelques longueurs, il met en scène remarquablement ses deux actrices qui évoluent dans des décors de plus en plus sombres avec un jeu d’images accentuant les ombres qui absorbent majestueusement tout effet de lumière. Cela rappelle en quelque sorte les vieux polars assez noirs des années 80. C’est pour cela que ce long métrage risque de repousser une bonne partie du public en recherche de nouvelles sensations. Car c’est du déjà vu mais brillamment maîtrisé. La tension est palpable à travers un jeu de chat et de la souris teinté d’une bonne pointe de sado-masochisme sans jamais aller dans le vulgaire et l’extrême.


pas5


Rachel McAdams est surprenante dans ce rôle contre-emploi de dominatrice sûre d’elle et manipulant tout ce qui gravite autour d’elle. Elle m’a vraiment convaincu. Je la préfère d’ailleurs dans ce style plutôt que dans celui qu’elle a plutôt l’habitude de jouer, c’est à dire les comédies dramo-romantique (N’oublie Jamais, Hors du Temps etc…). On prend vraiment plaisir à la détester lorsqu’elle dévoile ses atouts de garce. Quand à Noomi Rapace, qui est en quelque sorte la protagoniste de ce film, elle joue toujours de manière juste. On compatit à tout ce qui lui arrive, que ce soit les moments positifs comme lorsqu’elle parvient professionnellement à surpasser sa boss et les instants négatifs comme l’humiliation publique subite par cette dernière pour se venger. De plus Brian De Palma arrive à nous surprendre en nous faisant tourner en bourrique sur l’identité de l’assassin de la victime tué(e) au deux tiers du film. Et c’est dans cela que ce remake se démarque de l’original.

On apprécie aussi les performances de la rousse passionnée assistante de la brune, qui est interprétée par Karoline Herfurth, hypnotisante avec ses yeux perçants; ainsi que de Paul Anderson qui papillonne telle une balle de ping pong entre les deux femmes fatales. Ces seconds rôles font amplifier nos doutes. Cependant, il y’a beaucoup de longueurs dont certaines nous font sortir du contexte comme la scène filmée en split-screen (écran scindé en deux) lors du fameux ballet, très important ceci dit pour l’intrigue, qui semble interminable. Et les rêves sont très mal utilisés. Ils desservent le film car ils prêtent vraiment trop à confusion. Et même si le dénouement de ce suspense infatigable est grandiose, il n’est pas sans fausses notes! Le final est assez trop brouillon à mon goût. Mais Passion se rajoute sans difficultés à la filmographie passionnante de Brian De Palma auprès de ses grands frères…

Note:  7/10

pas6

BANDE ANNONCE:

 pas7

Publicités

3 réflexions sur “Passion – Critique

  1. Ping: Effets Secondaires – Critique | La 7ème Séance

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s