Wadjda – Critique


wad1

Titre Original: Wadjda
Genre: Drame
Date de Sortie: 6 Décembre 2012 (Italie) / 6 Février 2013 (France)
Durée: 1h38
Réalisateur: Haifaa Al-Mansour

Avec: Waad Mohammed, Reem Abdullah, Abdullrahman Al Gohani, Ahd, Sultan Al Assaf, Dana Abdullilah, Rehab Ahmed, Rafa Al Sanea

wad2

Synopsis:

Wadjda, douze ans, habite dans une banlieue de Riyad, capitale de l’Arabie Saoudite. Bien qu’elle grandisse dans un milieu conservateur, c’est une fille pleine de vie qui porte jeans et baskets, écoute du rock et ne rêve que d’une chose : s’acheter le beau vélo vert qui lui permettra de faire la course avec son ami Abdallah. Mais au royaume wahhabite, les bicyclettes sont réservées aux hommes car elles constituent une menace pour la vertu des jeunes filles.
Wadjda se voit donc refuser par sa mère la somme nécessaire à cet achat. Déterminée à trouver l’argent par ses propres moyens, Wadjda décide alors de participer au concours de récitation coranique organisé par son école, avec pour la gagnante, la somme tant désirée.

wad3 

Flottant sur ondes positives, Wadjda est le tout premier film réalisé par Haifaa Al-Mansour. Poignant et touchant, il pointe du doigt la condition ultra stricte des femmes en Arabie Saoudite sans jamais dénigrer la religion musulmane. Extravertie, on suit la fillette Wadjda, ambitieuse et courageuse, qui fera tout pour réaliser ses rêves dont celui de pouvoir faire du vélo afin de jouer avec son meilleur ami de son âge. Très malicieuse, elle a acquis naturellement un comportement de garçon manqué et l’actrice qui l’interprète, Waad Mohammed, est douée dans son jeu. On s’attache à son personnage dès la toute première scène où on la voit déconcentrée parmi ses camarades (toutes des filles) de classe et qu’elle se fait remarquer et jeter du cours par la professeur de chants. Cette toute jeune actrice de 12 ans est d’origine Saoudienne tout comme le reste du casting. Si Wadjda réussit à nous émouvoir à plusieurs reprises, cela n’est pas sans compter sa mère, jouée par Reem Abdullah, qui, la tête haute, fait tout pour montrer le bon exemple à sa fille pour se comporter correctement dans ce pays qui prive la femme de tout plaisir et liberté. Mais de la voir souffrir secrètement du mariage polygame de son mari (et donc père de Wadjda) avec une autre, est une douleur flagrante qui parvient à nous nouer l’estomac.

wad4

Les personnages qui entourent la mère et sa fille ont tous des défauts terribles à supporter sans pourtant jamais les rendre détestables car la réalisatrice parvient à nous faire comprendre avec une telle perspicacité que c’est la culture et le système de ce pays qui forgent ses citoyens à accepter de pousser la femme dans la soumission. On aura donc du mal à haïr ce père aimant mais qui délaisse sa femme pour ses promises ou encore cette directrice d’école très stricte au point d’empêcher l’héroïne d’atteindre son rêve. Car on se rend compte qu’ils ne sont pas ainsi par choix… Quand  au petit garçon, Abdallah, qui côtoie Wadjda, il est adorable à souhait.  Ce long métrage ne tâche en aucun cas la religion. Il nous offre de belles scènes où la gamine révise assidûment les cours coraniques qu’elle doit psalmodier dans le cadre d’un concours… Wadjda est le tout premier film réalisé au sein du Royaume d’Arabie Saoudite (les précédents ayant été tournés toujours à l’étranger). Surtout, il faut savoir qu’il n’y a aucune salle de cinéma dans ce pays. Cette histoire intimiste ne peut pas laisser indifférent. Une rage intérieure se propage silencieusement le long du film via Wadjda et sa mère qui sans le savoir vont se souder pour nous livrer de nombreux moments de joie mais aussi de larmes… Aura-t-elle son vélo? Et surtout pourra-t-elle en faire???

Note:  8/10

wad5

BANDE ANNONCE:

 wad6

Publicités

2 réflexions sur “Wadjda – Critique

  1. Ping: Omar – Critique | La 7ème Séance

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s