The Place Beyond the Pines – Critique


pbp1

Titre Original: The Place Beyond the Pines
Genre: Drame
Date de Sortie: 20 Mars 2013 (France)
Durée: 2h20
Réalisateur: Derek Cianfrance

Avec: Ryan Gosling, Bradley Cooper, Eva Mendes, Rose Byrne, Ray Liotta, Dane DeHaan, Ben Mendelsohn, Mahershala Ali, Emory Cohen, Craig Van Hook

PLACE BEYOND THE PINES

Synopsis:

Cascadeur à moto, Luke est réputé pour son spectaculaire numéro du «globe de la mort». Quand son spectacle itinérant revient à Schenectady, dans l’État de New York, il découvre que Romina, avec qui il avait eu une aventure, vient de donner naissance à son fils… Pour subvenir aux besoins de ceux qui sont désormais sa famille, Luke quitte le spectacle et commet une série de braquages. Chaque fois, ses talents de pilote hors pair lui permettent de s’échapper. Mais Luke va bientôt croiser la route d’un policier ambitieux, Avery Cross, décidé à s’élever rapidement dans sa hiérarchie gangrenée par la corruption. Quinze ans plus tard, le fils de Luke et celui d’Avery se retrouvent face à face, hantés par un passé mystérieux dont ils sont loin de tout savoir…

PLACE BEYOND THE PINES 

The Place Beyond the Pines est un film qui jalonne des histoires de familles réparties en trois actes. Dans un premier temps, on suit Luke (Ryan Gosling) dans la peau de ce rebelle cascadeur qui se découvre être une figure paternelle lorsqu’il apprend par hasard que son ex Romina (Eva Mendes) lui a caché l’existence de leur bébé. Il va tout faire pour s’immiscer dans leur vie, assez difficilement, en ayant qu’un seul but: subvenir aux besoin de son fils. Et pour cela, il va se mettre à braquer dangereusement des petites banques. Fidèle à lui même, Ryan est époustouflant et attachant. Son charme légendaire ne lui fait pas défaut. Il rencontre sur son chemin, le policier Avery (Bradley Cooper). Ce qui provoque le démarrage du second acte centré sur ce dernier. Rongé sans cesse entre culpabilité et devoir, on réussit à compatir à ce qui lui arrive. L’acteur reste aussi brillant que dans Happiness Therapy tout en s’éloignant de son côté burlesque vu dans Very Bad Trip. Le dernier acte, le moins bien réussi et le moins nécessaire au scénario, prend place 15 ans plus tard avec les fils de Luke et Avery réunis assez hasardeusement par le destin. Même si on s’en tape un peu de ce qu’ils subissent, en plus de leurs soucis de drogue et jeunesse dévergondée, leur storyline a ce mérite tout de même d’apporter une conclusion honnête et juste à ce long métrage doté d’un pur réalisme. Ceci dit, Dane DeHaan (aperçu dans Cloverfield), qui incarne le fils de Luke, se démarque vraiment…Et c’est Eva Mendes qui sert de lien et témoin de ces trois parties. Elle demeure éblouissante et vraie tout en se montrant aussi naturellement que possible sans le moindre artifice. L’absence de maquillage ne parvient pas à baisser son niveau de sex-appeal…

PLACE BEYOND THE PINES

On apprécie le reste du casting, notamment Ray Liotta qui revient avec son fameux regard inquiétant qui nous a fait frémir de terreur dans Obsession Fatale en 1992. Les participations telles que Mahershala Ali (les 4400) en boyfriend protecteur et Rose Byrne (Damages) en épouse inquiète, restent anecodtiques mais sympathiques. Les couleurs des photos sont parfois fades mais jamais repoussantes. Les décors sont d’une authenticité remarquable!  Et si l’histoire souffre de quelques longueurs, The Place Beyond the Pines mérite amplement le visionnage à la fois pour les prestations monstrueuses de Ryan Gosling et Bradley Cooper et surtout pour son ambiance ennivrante et prenante qui creuse à fond l’aspect psychologique de ses personnages. Le film réserve des moments forts et quelques scènes d’action avec des plans qui bougent parfois assez vite en reussisant à saisir nos regards sans difficulté. On regrettera les nombreuses maladresses dans le récit final centré essentiellement sur les deux jeunes fils qui nous captivent moins que leurs pères. Puis rien que pour le plaisir de baver devant Eva Mendes :p

Note:  7/10

pbp6

BANDE ANNONCE:

 pbp7

Publicités

5 réflexions sur “The Place Beyond the Pines – Critique

  1. Pff il est pas sorti ici encore ! Mais tu m’as vraiment donné envie de le voir alors que les avis que j’avais lus jusqu’à présent étaient bcp plus mitigés !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s