40 Ans: Mode d’Emploi – Critique


40a

Titre Original: This Is 40
Genre: Comédie
Date de Sortie: 21 Décembre 2012 (USA) / 13 Mars 2013 (France)
Durée: 2h14
Réalisateur: Judd Apatow

Avec: Paul Rudd, Leslie Mann, John Lithgow, Megan Fox, Maude Apatow, Iris Apatow, Chris O’Dowd, Jason Segel, Melissa McCarthy, Graham Parker, Albert Brooks, Wyatt Russell, Charlyne Yi, Lena Dunham, Ryan Lee

Film Title: This Is 40

Synopsis:

Seul homme à la maison, Pete est marié depuis des années à Debbie avec qui il a eu deux filles, Charlotte et Sadie, âgées de 8 et 13 ans. Pete aura bientôt 40 ans et le bilan est rude : Unfiltered Records, la maison de disques indépendante qu’il a créée, bat de l’aile, son père Larry, qui a récemment, et artificiellement, engendré des triplés, compte éhontément sur son soutien financier pour nourrir cette nouvelle famille, et à la maison, la vie n’est pas non plus un long fleuve tranquille. Le quotidien avec Debbie et les filles est une série de conflits et de complications sans fin. Quant à Debbie, elle a ses propres difficultés professionnelles et filiales. Elle essaie opiniâtrement d’être une épouse et une mère parfaite, mais elle a un mal fou à négocier le virage de la quarantaine. Et pour couronner le tout, leur aînée est en pleine crise de puberté. Pete et Debbie ont atteint l’âge où le pardon, à eux et aux autres, et le lâcher-prise sont des conditions sine qua non pour parvenir à profiter du reste de leur vie… en évitant d’en passer par le meurtre.

40c 

Le réalisateur de Funny People et 40 ans toujours puceau nous revient avec une comédie délirante et percutante. On suit ici une famille dont le couple parent subit la classique crise de la quarantaine. En effet, tandis que le papa garde toujours un comportement de gosse avec les trois femmes de sa vie (ils ont 2 filles), la maman craint son quarantième anniversaire à un point hilarant où elle impose à ce que son gâteau porte le nombre 38, histoire de se rassurer hypocritement. Quand aux filles, l’aînée subit sa crise d’adolescence alors que la plus petite est la plus chouchoutée et elle compte bien en profiter. En fait il s’agit du même couple de personnages (et acteurs) que l’on a découvert dans le film En cloque, mode d’emploi, toujours réalisé par Judd Apatow. 40 ans: mode d’emploi est donc une spin-off que l’on peut très ben visionner sans avoir vu le précédent film. Le cinéaste s’inspire de sa vraie vie pour nous conter cette comédie car ce qui est incroyable, c’est que les deux fillettes ainsi que Leslie Mann qui joue la mère, sont sa vraie famille dans la réalité. Cela y joue fortement sur la crédibilité des scènes aussi bien burlesques que les plus sérieuses… Leslie est épatante et touchante dans son jeu de mère qui ne veut pas affronter son avenir en s’accrochant fortement à sa jeunesse et beauté évaporantes, surtout que son monde s’écroule encore plus lorsqu’elle se compare à son employée jouée par une Megan Fox diablement sexy. Quand à Paul Rudd, qui joue le père, il est drôle malgré lui et démontre contre vents et marées, un amour dévoué sa famille et cela même s’il est bien souvent à deux doigts de tout laisser tomber….

40e

Et ce ne sont pas les références qui manquent dans cette comédie! C’est amusant de voir la fille aînée s’accrocher au visionnage intensif de la série Lost. Sans parler des clins d’oeil à Mad Men, Glee, Indiana Jones et mater la maman se déchaîner avec ses gamines sur du Nicki Minaj. Et le casting est aussi impressionnant que tordant! On retrouve Lena Dunham et Chris O’Dowd de la série Girls qui tentent de sauver assez maladroitement la maison de disques du protagoniste, Jason Segel en coach sportif au sex appeal inlassable, John Litgow en père distant ou encore Charlyne Yi en hystérique manipulatrice. Mais la palme du rire revient incontestablement à Melissa McCarthy avec qui on s’esclaffe à gorge déployée notamment grâce à une improvisation maîtrisée!  On aperçoit également le gosse du clip Titanium de David Guetta et puis le chanteur et compositeur Graham Parker y joue également son propre rôle. Honnêtement,  il est rare ces derniers temps de tomber sur une comédie désopilante sans sortir du lot. Et bien avec 40 ans: mode d’emploi, on ne cesse de ricaner tout en s’attachant aux personnages et cela sans voir passer les plus de deux heures qui paraissent au final courtes. À voir pour y ressortir avec un big smile et constater si l’amour et surtout le bonheur peuvent perdurer ou pas au delà de la quarantaine!

Note:  8/10

40f

BANDE ANNONCE:

 40g

Publicités

4 réflexions sur “40 Ans: Mode d’Emploi – Critique

  1. Mouais, j’ai trouvé ce film pas mal et bien meilleur que les purges que sont 40 ans toujours puceau et Knocked-Up. Je dois reconnaître que depuis Funny people, Apatow réussit à faire des films plaisants, mais on est encore bien loin du chef d’oeuvre de la comédie selon moi.
    Pour rire sans forcer, je conseille plutôt…2 films français: Amours et turbulences et Les gamins.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s