Effets Secondaires – Critique


es1

Titre Original: Side Effects
Genre: Drame/Thriller
Date de Sortie: 8 Février 2013 (USA) / 3 Avril 2013 (France)
Durée: 1h46
Réalisateur: Steven Soderbergh

Avec: Rooney Mara, Channing Tatum, Jude Law, Catherine Zeta-Jones, Vinessa Shaw, Ann Dowd

es2

Synopsis:

Jon Banks est un psychiatre ambitieux. Quand une jeune femme, Emilie, le consulte pour dépression, il lui prescrit un nouveau médicament. Lorsque la police trouve Emilie couverte de sang, un couteau à la main, le cadavre de son mari à ses pieds, sans aucun souvenir de ce qui s’est passé, la réputation du docteur Banks est compromise…

DSC_9617.NEF 

Le réalisateur du bon Haywire (Piégée) et piètre Magic Mike, signe avec Effets Secondaires un thriller médicamenteux plutôt bien ficelé même s’il est assez prévisible. En effet, j’ai deviné dès l’incident meurtrier quel personnage était le maître du jeu. Mais le suspense reste maîtrisé et offre plusieurs bonnes surprises, notamment l’élimination assez vite d’un des héros ou héroïnes du film qu’on pourrait croire important. Ceci dit, en comparaison, je lui préfère dans le même style Passion de Brian De Palma (voir ma critique ICI ) qui surprend beaucoup plus en terme de rebondissements qu’on ne sent pas arriver. Ceci dit le scénario se veut pointer du doigt une société de consommation de bonheur avec les conséquences que peuvent apporter les cachets anti-dépresseurs. Mais faut il se fier à cette photo terne assez jaunâtre, semblable à celle de Contagion, un autre film de Soderbergh, qui d’une certaine manière accuse les prescriptions de médicaments de s’écarter du but d’éradication de la tristesse des gens?

es5

Mais ce qui fonctionne incontestablement et efficacement dans Effets Secondaires c’est son casting prestigieux! La palme revient sans aucun doute à Rooney Mara, la révélation du remake américain de Millenium. Elle véhicule sans peine ses angoisses, chagrin et détresse. C’est avec compassion qu’on l’accompagne dans sa quête du bonheur qu’elle ne peut atteindre sans aide extérieure. Si, elle est présentée en tant qu’élément central de ce long métrage, c’est bien Jude Law qui est le protagoniste qu’on voit chuter du haut de son empire, matraqué par les médias qui le rendent responsable d’un meurtre commis suite à une de ses ordonnances. Son jeu est louable et toujours juste. Il n’en fait jamais trop. Quand à Channing Tatum, le protégé du réalisateur, il se retrouve dans un rôle à contre emploi mais il y a indirectement un clin d’oeil qui nous fera penser au dernier G.I. Joe en date. Puis Catherine Zeta-Jones s’introduit dans l’histoire telle une vipère qui s’incruste en douce pour récolter les fruits causés par les dégâts du crime mis en avant ici. Je retiens également la douce présence de Vinessa Shaw qui incarne l’épouse suspicieuse mais fidèle du médecin. Steven Soderbergh nous livre donc un thriller prenant et intrigant mais sans aucune surprise si ce n’est l’interprétation bluffante de ses acteurs et actrices qui parviennent à nous tenir en haleine!

Note:  7/10

es6

BANDE ANNONCE:

 DSC_8803.NEF

Publicités

3 réflexions sur “Effets Secondaires – Critique

  1. J’ai enfin regardé ce film dont j’avais le br depuis plusieurs semaines ! Même s’il est effectivement parfois prévisible, je ne pensais pas que le film irait dans une telle direction sur sa fin. Je m’attendais plus à un retournement façon Wild Things (Sexcrimes) ! Bref, sans être transcendant quand même, son très très bon casting et sa très très bonne mise en scène (tous les effets de flou suivis d’entrée dans le champ, avec mise au point effectuée sur l’acteur/actrice, m’ont plu) font que c’est un bon film qui mérite plusieurs visionnages !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s