Upside Down – Critique


ud1

Titre Original: Upside Down
Genre: Romance/Science-Fiction
Date de Sortie: 23 Août 2012 (Russie) / 1 Mai 2013 (France)
Durée: 1h40
Réalisateur: Juan Solanas

Avec: Kirsten Dunst, Jim Sturgess, Timothy Spall, Jayne Heitmeyer, Neil Napier, Agnieshka Wnorowska, Heidi Hawkins, James Kidnie, Frank M. Ahearn

ud2

Synopsis:

Dans un univers extraordinaire vit un jeune homme ordinaire, Adam, qui tente de joindre les deux bouts dans un monde détruit par la guerre. Tout en luttant pour avancer dans la vie, il est hanté par le souvenir d’une belle jeune fille venant d’un monde d’abondance : Eden. Dans cet univers, son monde se trouve juste au-dessus de celui d’Adam – si près que lorsqu’il regarde vers le ciel, il peut voir ses villes étincelantes et ses champs fleuris. Mais cette proximité est trompeuse : l’entrée dans son monde est strictement interdite et la gravité de la planète d’Eden rend toute tentative extrêmement périlleuse.

ud3 

Le réalisateur de L’homme sans tête, primé à Cannes, nous revient avec Upside Down, une romance façon Romeo & Juliette futuriste. Ici, le concept est hyper original et intéressant à partir du moment où il instaure ses propres code et lois de la science. En effet deux planètes jumelles révolutionnent au tour du soleil tout en étant accolées l’une à l’autre par leur pôle respectif (qui ne sont donc pas glaciaux). De ce fait, les habitants d’une des deux « Terres » a la ville illuminée de l’autre en guise de ciel et vice-versa. De plus, une grosse contrainte scientifique s’impose: les habitants d’une planète ne peuvent répondre qu’à sa propre gravité. Ainsi si notre héros veut rejoindre sa dulcinée, il doit trouver tout un stratagème pour pouvoir se déplacer sur l’autre planète sans retomber sur la sienne par son attraction inévitable! Vous me suivez? C’est donc la touche science-fiction qui est vraiment le point fort. Cela rend l’histoire fascinante. On prend plaisir à découvrir cet univers imaginaire à la fois rêveur et inquiétant, notamment dans cette fameuse tour Transworld qui relie les deux planètes dont tout sol de chacune de ses pièces constitue également un plafond. Par contre, l’amourette qui lie nos deux héros manque énormément de profondeur…

ud5

On a donc deux mondes opposés représentés par deux lovers qui vivent une relation interdite. Ce qui différencie ces deux planètes, c’est que les habitants de la planète portée par le mâle de cet amour, joué par Jim Sturgess (Cloud Atlas), sont pauvres. Il y règne le chaos contenant les malchanceux de la société. L’acteur est le narrateur même de ce récit. On ne suit d’ailleurs que lui. Malheureusement, il y parait un peu fade même si’l parvient à éveiller notre curiosité sur tout son acheminement pour atteindre son but de rejoindre sa bien-aimée. Quand à Kirsten Dunst, la femelle de cet amour, elle réside du coté flamboyant où les gens ont ce privilège de jouir de tous les bienfaits à condition de bosser bien entendu. L’actrice est sûrement en retrait mais elle ne perd en rien de cet éclat qui illumine l’écran à chacune de ses apparitions. De plus, elle a ce luxe de revivre une seconde fois cette scène mythique qu’elle nous a fait vivre dans Spider-man à travers ce baiser à l’envers. Le reste du casting n’est vraiment qu’accessoire,  l’antagoniste étant plutôt cette condition scientifique et politique de vie qui empêche cette union de se concrétiser.  Pour ce qui est du visuel, cela reste très réussi. On ne se rend même pas compte des fonds verts. La photographie se revête d’ailleurs d’un filtre bleutée et orangeâtre assez sombre. Upside Down vaut vraiment le coup d’oeil rien que pour son côté technologique et futuriste agrémenté d’une pointe de suspense même si cela écrase amèrement cette romance sens dessus-dessous inexploitée…

Note:  7/10

ud6

BANDE ANNONCE:

 ud7

Publicités

5 réflexions sur “Upside Down – Critique

  1. Je partage ton avis de manière générale, avec moins d’enthousiasme, à cause de la bêtise du scénario et de cet univers auquel je n’ai pas vraiment adhéré.
    En revanche, je ne partage pas ton point de vue concernant les effets spéciaux et le rendu visuel, que j’ai trouvé très limite…

  2. tu dois savoir que ce film ne m’a pas trop déplu… je suis retourné le voir grâce à une invitation en salles, d’ailleurs. Cela m’a permis de me conforter dans mon avis : joli visuel, bons acteurs, romance touchante mais gros manque d’enjeux et surtout un final très expédié (une minute pour résoudre tout un film, ouah ! chapeau !).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s