Fast & Furious 6 – Critique


ff1

Titre Original: Fast & Furious 6
Genre: Action
Date de Sortie: 24 Mai 2013 (USA) / 22 Mai 2013 (France)
Durée: 2h10
Réalisateur: Justin Lin

Avec: Vin Diesel, Dwayne Johnson, Paul Walker, Michelle Rodriguez, Luke Evans, Elsa Pataky, Gina Carano, Jordana Brewster, Gal Gadot, Lee Asquith-Coe, Sung Kang, Tyrese Gibson, Shea Whigham, Joe Taslim, Ludacris, Rita Ora, Rowena Diamond, Kim Kold, Clara Paget

ff2

Synopsis:

Dom, Brian et toute leur équipe, après le casse de Rio, ayant fait tomber un empire en empochant 100 millions de dollars, se sont dispersés aux quatre coins du globe. Mais l’incapacité de rentrer chez eux, et l’obligation de vivre en cavale permanente, laissent à leur vie le goût amer de l’inaccomplissement. Pendant ce temps Hobbs traque aux quatre coins du monde un groupe de chauffeurs mercenaires aux talents redoutables, dont le meneur, Shaw est secondé d’une de main de fer par l’amour que Dom croyait avoir perdu pour toujours : Letty. La seule façon d’arrêter leurs agissements est de les détrôner en surpassant leur réputation. Hobbs demande donc à Dom de rassembler son équipe de choc à Londres. En retour ? Ils seront tous graciés et pourront retourner auprès des leurs, afin de vivre une vie normale.

 ff3

J’attendais vraiment beaucoup de ce sixième volet de cette saga détonante d’autant plus que j’ai vraiment adoré le premier et beaucoup apprécié le 4 et le 5. Le second un peu moins et le trois reste le moins bon. Cela vient peut être du fait que pour ces deux derniers, les personnages principaux du premier titre sont tous absents, hormis Paul Walker dans le deuxième. Nous avons encore Justin Lin derrière la caméra qui a réalisé également les trois précédents films. Fast & Furious 6 prend d’entrée un rythme tonitruant en faisant briller nos yeux par un générique qui compile les moments forts des 5 Fast & Furious et ensuite par ses nombreuses cascades spectaculaires. Sans compter les nombreuses courses poursuites de bolides flashy (Daytona, Ford Escort, Aston Martin etc…) et de la castagne au corps à corps aussi bien virile que féminine! Aucun moment dé répit nous est possible car dès qu’un but est atteint, à chaque fois un nouvel objectif  se présente à cette famille d’équipiers qui sont tout aussi attachants que charismatiques! En effet, ce casting est impressionnant en taille! Plus d’une quinzaine de personnages différents! Et je peux vous dire que pour cette distribution chorale, chaque homme et chaque femme est bien à sa place sans vraiment être laissé pour compte quelque soit leur camps! Ils sont rares les bons films qui savent utiliser à bon escient un aussi impressionnant casting. je pense à Sin City, The Faculty ou encore X-Men 2 qui sont des réussites sur ce coup contrairement par exemple à Harry Potter, Twilight ou encore Star Wars qui n’illuminent que leurs protagonistes…

ff5

Fast & Furious 6 pointe souvent le doigt sur l’aspect famille. On ne nous dupe aucunement là dessus car cette famille est grande: on se tape des barres avec les répliques du rappeur Ludacris toujours sûr de lui et le chanteur de R&B Tyrese Gibson qui est incontestablement le rigolo de la bande. On a Sung Kang, le personnage asiatique dans ce long métrage qui s’amourache de la forcenée taille mannequin jouée par Gal Gadot. Même si ce couple est légèrement en retrait dans l’histoire, il n’en sont pas moins mignons via leur storyline qui n’est pas sans moments forts! Puis on ne peut pas ne pas citer le duo mythique de cette franchise représenté par Vin Diesel et Paul Walker aux tempéraments et réactions  restant sur la même lignée de ce qu’ils nous avait déjà démontré. Ils incarnent la force même de ce film appuyé par un Dwayne Johnson colossal et épatant! Vous pourrez vous dire que tout cela c’est du Fast & Furious 5 mais oui du 5 mais en encore mieux! Les femmes ne sont pas en restes! On découvre une Gina Carano (Haywire/Piégée) qui maîtrise parfaitement ses combats à mains nues en nous offrant de belles figures chorégraphiées et époustouflantes. On retrouve aussi Jordana Brewster (Dallas 2012/ The Faculty) qui est pour rappel, la soeur de Vin Diesel mais aussi la femme de Paul Walker dans cet univers. Sa présence est moins importante que le reste du casting mais elle sera l’élément déclencheur du climax final qui vous en jettera plein la vue c’est certain!

Et puis, c’est même l’élément central du synopsis, il ne faut pas oublier de citer le come-back de Michelle Rodriuez (Letty), qui était laissée pour morte dans le quatrième volet. L’explication de sa résurrection est amenée astucieusement sans que cela sorte du contexte du réalisme. Fidèle à elle même, cette actrice nous prouve qu’elle est motivée plus que jamais à nous convaincre qu’elle a sa place dans cette aventure qui lui laisse ici la part belle à son exposition. Les retrouvailles entre elle et Vin Diesel ne sont pas dénuées d’émotions… Ne pouvant pas m’attarder sur chacun, je me dois de terminer sur le grand bad guy du film interprété par Luke Evans (Le Choc des Titans) aussi féroce que redoutable. Son jeu est tout simplement excellent. Il ferait même pâlir les précédents vilains qui ont fait obstacle à Dom, Brian, Mia et les leurs… À noter aussi la présence de la flic du cinquième volet, Elsa Pataky, et la participation exceptionnelle de la chanteuse Rita Ora! Vous l’avez certainement compris, j’ai flashé sur ce sixième opus qui nous fait le tour du globe en passant par Los Angeles, Rio de Janeiro, Miami, Tokyo et la République Dominicaine avec une bande son du tonnerre ! Foncez le voir, c’est un ordre! Et attention, une scène clinquante et choc se trouve au sein du générique de fin qui vous annonce la couleur d’une éventuelle suite! Do You Belive in Ghosts ? ^^

Note:  9/10

ff6

BANDE ANNONCE:

 Fast And Furious 6

Publicités

9 réflexions sur “Fast & Furious 6 – Critique

  1. Je n’ai vu aucun des fast & furious …. mais apparemment ce doit être du grand spectacle …. avec du prodigy dans la bande son qui accompagne les actions (excellent !)… je pense que je vais me faire un devoir de rattraper tout ça …

  2. Effectivement, je ne l’ai pas mentionné dans mon article, mais la bande-son du film est très bonne, elle met bien dans le rythme et colle parfaitement à l’univers.
    Grosse satisfaction que ce 6e opus, après un 5e déjà très réussi.

    Soutenons cette saga qu’il est de bon ton de défoncer quand on est cinéphiles. On peut en effet être cinéphile et aimer le pur divertissement, ce que représente cette franchise à mon sens.

    • Tout à fait , je me bat aussi au fil de mes critiques pour certains films qui n’ont pour but que de divertir mais qui ne sont pas sans qualité ! Fast & Furious en fait bien parti!

  3. J’ai passé un bon moment aussi, rythme très bien géré et on finit par s’attacher à la bande/famille (assez rare chez moi pour les films très action/divertissement à vrai dire).

  4. Je n’ai pas vu les derniers fast and furious, j’ai vu certains des premiers, et je n’avais pas trop accroché. Je pense déjà parce que les bagnoles, je m’en fout pas mal ^^ Mais j’ai l’impression que les derniers sont moins orienté sur cet aspect, il faudra peut-être que j’y jette un coup d’oeil…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s