Stoker – Critique


st1

Titre Original: Stoker
Genre: Thriller
Date de Sortie: 1 Mars 2013 (UK) / 1 Mai 2013 (France)
Durée: 1h39
Réalisateur: Chan-wook Park

Avec: Mia Wasikowska, Nicole Kidman, Matthew Goode, David Alford, Peg Allen, Lauren E. Roman, Phyllis Somerville, Harmony Korine, Jacki Weaver, Judith Godrèche

st2

Synopsis:

Après la mort de son père dans un étrange accident de voiture, India, une adolescente, voit un oncle dont elle ignorait l’existence, venir s’installer avec elle et sa mère. Rapidement, la jeune fille se met à soupçonner l’homme d’avoir d’autres motivations que celle de les aider. La méfiance s’installe, mais l’attirance aussi…

 st3

Le cinéaste de Old Boy et Lady Vengeance, habitué à diriger des acteurs coréens, réalise pour la première fois un film américain en dirigeant une troupe d’acteurs de cette nationalité. Pour ce thriller, il avait même recours à un traducteur pour dialoguer avec les comédiens. Stoker, qui est en fait le nom de famille de l’héroïne, de sa mère et de son oncle, est un thriller sombre d’une pure violence teintée d’une atmosphère Hitchcockienne qui pourrait nous faire penser à l’ambiance oppressante véhiculée par Sueurs Froides. Ceci dit, même si la qualité photographique est exceptionnelle grâce aux longs mouvements de caméra maîtrisés, il faut reconnaître que le suspense est on ne peut plus classique et ne prévoit aucune surprise de ce côté là. Cela vient aussi du fait que l’enjeu principal du film n’est pas vraiment faramineux. Mais le scénario, écrit par Wentworth Miller, la star de Prison Break, met bien en évidence l’influence et l’emprise de l’antagoniste sur les autres personnages du film.

st5

Concernant le casting, c’est un sans fautes pour ce long métrage. En fait, il repose essentiellement sur la jeune actrice Mia Wasikowska, cette jeune adolescente marginale et fermée en train de devenir une femme. Perspicace et très maline, on se range de son côté face au danger qui rôde dans cette grande maison qui prend place tout le long du film. Elle est vraiment impressionnante. Son personnage est à des années lumière de celui qu’elle jouait dans Alice au pays des merveilles de Tim Burton, qui était candide à souhait. On prend aussi un plaisir malsain à la voir à la fois piéger et flirter avec son tonton, le bad guy (en apparences?) de cette histoire. Il est interprété par un brillant Matthew Goode (Watchmen) qui parvient à nous attendrir avec son rôle pour certainement mieux nous surprendre. Puis Nicole Kidman, est plus en retrait, dans la peau de cette mère déséquilibrée. Sa prestation reste honorable. Elle semble s’être cantonnée à ce genre de personnages étranges car on ne peut s’empêcher de penser à celui de Paperboy par exemple. On retrouve également Jacki Weaver (Happiness Therapy) en tante obstacle et l’actrice française Judith Godrèche qui n’apparaît que pour une scène sans grand intéret. Harmony Korine, le réalisateur de Spring Breakers est de la partie aussi. La bande-son, envoûtante, est composée par Clint Mansell (The Hole, Black Swan, Requiem for a dream…). Même si la touche scénaristique de Stoker reste faiblarde, la mise en scène en est pas moins époustouflante, le tout servi par des acteurs de haut niveau qui sauront vous faire rentrer dans leur univers qu’on pourrait limiter à un pseudo huis clos.

Note:  7/10

st6

BANDE ANNONCE:

 st7

Publicités

2 réflexions sur “Stoker – Critique

  1. On dirait bien que le réalisateur est porté sur l’inceste …(un fantasme ? du vécu ?) …. et effectivement, comme tu le dis Hakim, en visionnant la bande annonce, j’ai senti cette atmosphère dérangeante caractéristique du suspens …. on se pose pas mal de questions … on se fait déjà de multiples hypothèses … bref, tu vas me raconter le dénouement de cette histoire Hakim …. j’irais pas le voir …. même si je crève de savoir comment ça se termine ….. et surtout : qu’est ce qu’il en est de la place de chacun dans cette intrigue … allez je retourne sur skype et dis moi tout …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s