The Call – Critique


tc1

Titre Original: The Call
Genre: Thriller
Date de Sortie: 15 Mars 2013 (USA) / 29 Mai 2013 (France)
Durée: 1h34
Réalisateur: Brad Anderson

Avec: Halle Berry, Abigail Breslin, Morris Chestnut, Michael Eklund, David Otunga, Michael Imperioli, Justina Machado, José Zúñiga, Roma Maffia, Evie Thompson, Denise Dowse, Ella Rae Peck

tc2

Synopsis:

Une adolescente est kidnappée par un tueur en série. Pour la sauver, une opératrice d’un centre d’appel d’urgences va affronter ses propres peurs liées à une tragédie de son passé. Leur seul lien : un téléphone portable. Une course contre la montre commence… Chaque appel pourrait bien être le dernier.

 855899 - THE CALL

Lorsque l’on voit ce speech, on ne peut s’empêcher au film Cellular avec Kim Basinger. Un kidnapping, un coffre de voiture, un téléphone… Tous ces ingrédients se retrouvent dans The Call, réalisé par Brad Anderson, le metteur en scène de The Machinist mais aussi de plusieurs épisodes de séries dont Fringe, The Shield, The Killing. Et bien je dois vous le dire d’entrée, j’ai été épaté par ce thriller à couper le souffle où le suspense est à son comble. Il surpasse selon moi Cellular et pourtant le synopsis laissait craindre un film de série Z tellement il ne présente rien d’original! La tension est tellement palpable qu’on reste scotché sur son siège sans vraiment réussir à trouver le temps d’un instant d’évasion. Cela vient en partie du fait que l’opération de sauvetage à distance par cette opératrice du 911 est présentée en temps réel hormis quelques courtes ellipses essentielles pour l’avancement du scénario! Déjà dès le début, l’exposition de ce centre d’appel recevant de nombreux appels en détresse, plus ou moins importants, est impressionnante. On nous le présente telle une ruche d’abeilles en activité non stop. D’ailleurs ce film devait s’appeler à l’origine The Hive (la ruche en français). Le rendu est exceptionnel! On saisit sans difficultés au fil de l’histoire que ce lieu est le centre névralgique de la ville en liaison directe avec la police, les pompiers etc… D’autant plus que ce récit est inspiré de faits réels…

Jordan Turner (Halle Berry) in TriStar Pictures thriller THE CALL.

L’opératrice de The Call, et donc protagoniste principale, n’est autre que la grande Halle Berry qu’on ne présente plus. Sa performance est vraiment bluffante! Son personnage évolue par plusieurs phases. De sûre d’elle, elle passe par une dévastation pour enchaîner sur une reprise de confiance en soi et cela en fonction des événements qui accostent son personnage. On encaisse avec elle, la pression de cette course contre la mort mettant en évidence une impuissance qu’elle essaie à plusieurs reprises de déjouer et cela pas forcement en sa faveur. D’ailleurs le drame de l’introduction est glaçant et perturbant! La seconde victime qu’elle essaie de sauver via le téléphone est jouée par la jeune Abigail Breslin (Little Miss Sunshine, Bienvenue à Zombieland) qui nous offre une prestation d’un pur réalisme en nous transmettant toutes les émotions et réactions logiques que tout otage enfermé aurait eu. Donc on oublie ici de se la péter à se dire qu’on jouerait le héros à sa place! Son jeu nous rappelle d’ailleurs à travers ses scènes celui de Ryan Reynolds dans Buried où il est enfermé dans un cercueil! Le serial killer est féroce comme pas possible. Incarné par Michael Eklund (Watchmen, 88 Minutes), il parvient à nous terrifier de par sa violence et sa folie. Il nous offre des moments brutaux qui sont pour la plupart indélébiles! On retrouve également Morris Chestnut (Boyz’n the Hood, la série V 2009) en policier sur le terrain et Ella Rae Peck (les séries Gossip Girl, Deception) qui est la copine propriétaire du fameux GSM en question. Ayant des clins d’oeil à 24 heures chrono pour le rythme ainsi que pour les locaux du 911, mais aussi au film Maniac pour un certain point gore, The Call réussit avec exploit à vous transporter dans cette mission de sauvetage à 100 à l’heure où seule l’issue mettra un terme à vos souffrances!

Note:  8/10

tc6

BANDE ANNONCE:

 tc7

Publicités

3 réflexions sur “The Call – Critique

  1. oh purée !!! mais c’est flippant !!! …. absolument d’accord avec toi Hakim … déjà la bande annonce semble vraiment prometteuse … et de ton côté tu nous poses une garantie sur la mise en scène et le jeu des acteurs … c’est claire, il ne faut pas que ce film passe entre les mailles du filet …

  2. Je te rejoins, le film est réussi alors qu’on pouvait craindre un film quelconque à la lecture du scénario. A conseiller largement en salles et je le reverrai avec plaisir.
    Très bonne surprise.

  3. Idem, très agréablement surprise par ce thriller efficace, à l’atmosphère et au rythme redoutables, qui ménage quelques bonnes surprises, et pas mal de sueurs froides! Comme Fred, je le reverrais sans problème.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s