Gravity – Critique


gr1

Titre Original: Gravity
Genre: Science-Fiction/Thriller
Date de Sortie: 23 Octobre 2013 (France)
Durée: 1h31
Réalisateur: Alfonso Cuaron

Avec: Sandra Bullock, George Clooney

GRAVITY

Synopsis:

Pour sa première expédition à bord d’une navette spatiale, le docteur Ryan Stone, brillante experte en ingénierie médicale, accompagne l’astronaute chevronné Matt Kowalsky. Mais alors qu’il s’agit apparemment d’une banale sortie dans l’espace, une catastrophe se produit. Lorsque la navette est pulvérisée, Stone et Kowalsky se retrouvent totalement seuls, livrés à eux-mêmes dans l’univers. Le silence assourdissant autour d’eux leur indique qu’ils ont perdu tout contact avec la Terre – et la moindre chance d’être sauvés. Peu à peu, ils cèdent à la panique, d’autant plus qu’à chaque respiration, ils consomment un peu plus les quelques réserves d’oxygène qu’il leur reste. Mais c’est peut-être en s’enfonçant plus loin encore dans l’immensité terrifiante de l’espace qu’ils trouveront le moyen de rentrer sur Terre…

 GRAVITY

Autant ne pas passer par quatre chemins! Gravity est incontestablement le chef d’oeuvre de l’année, si ce n’est de la décennie! Même si ce n’est pas totalement de la science fiction, ce survival spatial est une expérience unique à vivre au cinéma! Et pourtant, il s’agit d’un huis clos où l’on ne voit évoluer en tout et pour tout que deux personnes maximum tout le long du film (et encore, pour ne rien spoiler je ne préciserai rien à ce sujet). Un cauchemar que vivent nos deux protagonistes, un peu comme ces deux personnages en plein océan dans Open Water, sauf qu’ici la mise en scène est majestueuse et rend cette aventure tellement viscérale qu’on en ressort bouche bée! Aux manette de ce film, ce n’est autre que le réalisateur de Les fils de l’homme! Et pour une des rares fois, la 3D sert magnifiquement son long métrage à un point qu’on se sent présent dans l’espace avec les deux acteurs à observer à la fois la beauté et l’horreur desservis par notre univers! Et le tout est doté d’un pur réalisme à en croire les retours des experts dans ce domaine! Certes y’a quelques incohérences, comme le mouvement des débris, mais apparemment, il est à ce jour le film qui se rapproche le plus de la réalité point de vue astronomie… De plus, on prend une énorme claque d’entrée avec ce long plan séquence qui dure environ vingt minutes qui nous présente dans un premier temps les deux héros puis s’enclenche sur la catastrophe dramatique qui va mettre en évidence leur solitude en étant coupés du monde terrestre, la liaison avec Houston étant coupée…

GRAVITY

Alors parmi les deux vedettes de Gravity, on retrouve le grand charmeur George Clooney (une Nuit en Enfer), dans la peau de ce cosmonaute expérimenté proche de la retraite. Il fait le clown dans cette histoire, et c’est intelligemment introduit dans les dialogues car cela permet à maintes reprises de nous apaiser et nous rassurer face à cette/notre humanité confrontée au vide, à l’adversité, à ses limites. Mais celle qui focalise notre attention dans ce récit est sans aucun doute Sandra Bullock (Speed) qui décroche là certainement le meilleur rôle de toute sa vie! Elle est docteur mais astronaute novice et c’est son point de vue visuel et vécu que l’on va suivre tout le long du film jusqu’au climax puissant, formidable, bouleversant et même larmoyant, le tout servi par une bande son du tonnerre! Et pourtant, le synopsis tient à peine sur une ligne et n’adopte aucunement le concept et l’envergure d’un blockbuster classique! Non il n’en a pas besoin pour nous faire vibrer et flipper via cette tension prenante tout le long de ces 1h30 de projection! Et pour en revenir à Sandra Bullock, elle interprète sans la moindre faute ce rôle de femme désespérée qui s’accroche aussi bien à la vie comme aussi bien lorsqu’elle pense inéluctablement à la mort. Ses expressions de visage n’ont pas besoin d’être accompagnées de paroles pour nous faire comprendre ses ressentis et émotions. A noter que Ed Harris (L’étoffe des héros) prête sa voix au correspondant de Houston. Gravity est une expédition qui nous rattache à nos racines en nous immergeant dans le vide spatial comme aucun film n’a pu le faire auparavant! C’est un bijou cosmique cinématographique sur la renaissance humaine qui est un très beau cadeau pour Sandra Bullock qui n’a certainement pas fini de faire parler d’elle!

Note: 10/10

GRAVITY

 

BANDE ANNONCE:

gr7

gr4

Publicités

9 réflexions sur “Gravity – Critique

  1. je rejoins ton avis, en étant toutefois un peu plus mesuré sur la qualité du film: très bon, excellent même, mais pas un chef d’oeuvre tout de même pour moi.

    ça fait du bien de lire une critique dans laquelle le rédacteur ne découvre pas en 2013 que Sandra Bullock est une excellente comédienne. Je crois que c’était la première que je lis!
    Les gens confondent qualité du jeu d’acteur et qualité de certains films (ils ne retiennent d’ailleurs pour Sandra Bullock que ses mauvais choix…).

  2. Ping: Mon Top 100 Cinéma part. 10 (10 à 1) | La 7ème Séance

  3. Peut être pas le meilleur film de la décennie, loin s’en faut …. mais une remarquable réalisation, ça, c’est certain.
    Personnellement, j’ai surtout trouvé que Clooney faisait un cameo dans ce film. Il peut pas sortir de sa pub Nespresso je crois …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s