Snowpiercer, Le Transperceneige – Mini Critique


sp1

Titre Original: Snowpiercer
Genre: Science-Fiction
Date de Sortie: 30 Octobre 2013 (France)
Durée: 2h06
Réalisateur: Joon-ho Bong

Avec: Chris Evans, Tilda Swinton, Jamie Bell, Ed Harris, John Hurt, Alison Pill, Octavia Spencer, Ewen Bremner, Luke Pasqualino, Kang-ho Song, Steve Park, Clark Middleton, Kenny Doughty, Adnan Haskovic, Ah-sung Ko

sp2

Synopsis:

2031. Une nouvelle ère glaciaire. Les derniers survivants ont pris place à bord du Snowpiercer, un train gigantesque condamné à tourner autour de la Terre sans jamais s’arrêter. Dans ce microcosme futuriste de métal fendant la glace, s’est recréée une hiérarchie des classes contre laquelle une poignée d’hommes entraînés par l’un d’eux tente de lutter. Car l’être humain ne changera jamais…

sp3

Snowpiercer, ce train sombre futuriste est une adaptation sud coréenne de la bande-dessinée française Le Transperceneige, encrée en noir et blanc. Bien que ce long métrage soit de nationalité coréenne, de par son réalisateur  à l’origine déjà du succès The Host, le casting de ce récit de science-fiction apocalyptique est composé majoritairement d’acteurs anglophones! On ne peut être qu’épaté mais aussi hagard face à ce gigantesque train charismatique sauveur de l’humanité bien que prisonnière en lui pour le bien de sa survie. L’histoire pointe brillamment le doigt sur cet apartheid qui place toute la populace pauvre, affamée et sale en queue de train et les bourges privilégiés en tête! On assiste à cette injustice morbide qui ne nous laisse pas indifférent. De ce fait, on soutient la basse population portée par un Chris Evans dans un rôle bien plus approfondi et rempli que ce qu’il a pour habitude de jouer comme Captain America ou la Torche Humaine! Mais la palme de l’interpretation revient à Tilda Swinton  (Constantine) étonnante et repoussante dans la peau de cette snob amochie! On appercoit, entre autres, le temps d’une scène marquante, Alison Pill de la série The Newsroom, qui joue une institutrice très délurée. Bref  Snowpiercer, Le Transperceneige, à la photographie aussi froide que ses décors extérieurs, est un film intelligent qui plonge notre réflexion sur l’avenir de notre civilisation même si on regrettera ce final qui sonne un peu trop blockbuster et qui a du mal à coller avec tout ce qui lui précède…Mais c’est presque aussi bien que Equilibrium! Presque…

Note: 8/10

sp5

BANDE ANNONCE:

 sp6

sp4

Publicités

3 réflexions sur “Snowpiercer, Le Transperceneige – Mini Critique

  1. J’ai vu le film grâce à la 7ème séance !!!!! ….. et même si le film ne m’a pas vraiment plu sur toute la ligne et même au niveau de certains points du scénario …. je retiens bien évidemment le sublime jeu de Tilda Swinton (qui m’a un peu rappelé le jeu de Johnny Depp) qui a révélé un personnage particulier, détestable à souhait par sa méchanceté, sa bêtise, sa lacheté, sa traitrise ….. mais ce que je retiens surtout, c’est toute la réflexion suscité par le film sur la question de l’humanité ….. qui laisse réfléchir longtemps après le film …..
    THANX HAKIM !

  2. En lisant le résumé de ce titre, je pensais qu’il était d’une qualité exceptionnelle. Cependant, j’ai été plutôt déçu par le scénario de ce dernier. Néanmoins, le point positif de cet opus demeure les scènes d’action, qui m’ont vraiment impressionnée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s