Amazonia – Mini Critique


a1

Titre Original: Amazonia
Genre: Aventure
Date de Sortie: 27 Novembre 2013 (France)
Durée: 1h23
Réalisateur: Thierry Ragobert

a2

Synopsis:

À la suite d’un accident d’avion, un jeune singe capucin né en captivité se retrouve brutalement seul et désemparé au cœur de la forêt amazonienne. Il va devoir apprendre à se protéger de la férocité implacable d’une nature toute puissante. Sans repères et confronté aux mille et un périls de l’immensité verte, il lui faudra s’adapter à cet univers inconnu, grouillant, foisonnant, souvent merveilleux mais aussi étrange et hostile. Héros d’une extraordinaire aventure qui lui fera affronter non seulement ses semblables mais aussi des prédateurs redoutables, des végétaux toxiques et l’Amazone en crue, il va entamer un long voyage qui lui permettra de découvrir enfin sa seule chance de survie : une place parmi les siens…

a3

L’animal a très souvent cette faculté de plus facilement m’émouvoir que l’être humain et c’est pour cette raison que je me suis empressé d’aller voir Amazonia qui se trouve à mi-chemin entre la fiction et le documentaire. La photographie nous émoustille en nous faisant découvrir la forêt amazonienne via ce petit singe capucin adorable qu’on aimerait caliner et consoler lors de ses diverses péripeties parfois malencontreuses! On y observe une très large palette de bestiaux qu’on aurait du mal à croiser dans notre quotidien: jaguar, crocodiles, tatou, toucan, araignées monstrueuses et j’en passe! Ceci dit, le montage est cruellement baclé! On a parfois du mal à discerner notre petit héros lorsqu’il se retrouve parmi ses congénères, et celà même s’il porte un collier rouge, symbole de son appartenance citadine auprès des humains par le passé. Et il n’y’a aucune voix narratrice pour nous guider… De plus certaines scènes sont entrecoupées lorsqu’il a affaire à ses prédateurs, surement à cause des difficultés de tournage mais je tire tout de même mon chapeau à l’équipe pour avoir pu s’incruster au sein de cette faune qui se dévoile en oubliant la présence des caméras! Amazonia saura se faire apprécier par tout passionné de la nature, mais n’atteint pas le niveau de Félins ou de Un jour sur Terre

Note: 6/10

a4

BANDE ANNONCE:

 a5

a6

Publicités

5 réflexions sur “Amazonia – Mini Critique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s