Les Sorcières de Zugarramurdi – Mini Critique


sg1

Titre Original: Las brujas de Zugarramurdi
Genre: Comédie/Horreur
Date de Sortie: 8 Janvier 2014 (France)
Durée: 1h44
Réalisateur: Alex de la Iglesia

Avec: Hugo Silva, Mario Casas, Pepón Nieto, Carolina Bang, Terele Pávez, Jaime Ordóñez, Gabriel Delgado, Santiago Segura, Macarena Gómez, Secun de la Rosa, Javier Botet, Enrique Villén

sg2

Synopsis:

En plein jour, un groupe d’hommes braque un magasin d’or de la Puerta del Sol à Madrid. José, père divorcé en plein conflit avec son ex-femme, Tony, son complice, sex-symbol malgré lui, Manuel, chauffeur de taxi embarqué contre son gré dans l’aventure, et Sergio, le fils de José, partent en cavale. Objectif : atteindre la France en échappant à la police… Mais arrivé près de la frontière française, dans le village millénaire de Zugarramurdi, le groupe va faire la rencontre d’une famille de sorcières, bien décidées à user de leurs pouvoirs maléfiques pour se venger des hommes…

sg3

Ayant remporté le prix du meilleur scénario au festival CineHorizontes, Les Sorcières de Zugarramurdi est une comédie d’épouvante espagnole débordante d’énergie au rythme soutenu et effréné! A la fois jubilatoire et prenant, on ne prend pas le temps de s’échapper face à l’escapade de ce groupe masculin de braqueurs qui tombent sans le vouloir dans ce petit village, qui existe réellement, situé au nord d’Espagne et qui répond au nom difficile à retenir (j’ai du me reprendre à trois fois pour l’écrire correctement dans cette critique) de Zugarramurdi. C’est un doux mélange efficacement stable entre le comique et l’horreur! Le réalisateur Álex de la Iglesia récidive dans cet exercice de mixage après le Jour de la Bête en 1995! Il maitrise avec tous les honneurs cette utilisation sans reste de tous ses personnages qu’il fait vivre dans son histoire! En effet chaque héros ou heroine, aussi loufoque que possible, a sa place et sert au récit en prouvant l’importance de sa présence à un moment ou un autre! On peut aussi remarquer d’entrée, cette richesse de dialogues entre les acteurs et actrices! Les scénaristes ont ce génie de ne jamais nous soûler avec les échanges interminables car ils sont nécessaire à l’appréciation du film que ce soit pour se marrer ou en apprendre beaucoup plus sur chacun d’eux! Si notre groupe d’hommes a des réactions burlesques et innocentes, les sorcières elles sont là pour nous effrayer, et elles le font bien tellement elles sonnent vraies en créatures surnaturelles! La photographie apporte son édifice à la réussite du film, tantôt verdâtre, tantôt jaunâtre, et les acteurs sont tout bonnement excellents, que ce soit Hugo Silva en père divorcé, Mario Casas en play-boy écervelé, Terele Pávez en mamie sorcière hyper virile et tout le reste que je ne vais pas énumérer et vous inviter plutôt à foncer tête baissée voir cette excellente satire qui bouscule les inégalités séparant les hommes des femmes! Toute l’équipe de Les Sorcières de Zugarramurdi s’éclate et nous on se régale!

Note: 8/10

sg4

BANDE ANNONCE:

 sg5

sg6

Publicités

5 réflexions sur “Les Sorcières de Zugarramurdi – Mini Critique

  1. MDR !!!! La bande annonce est terriiiiiiiiiiiiible ….. et ton article dépeint très bien l’ambiance drôle et déjanté de ce film, il ne faut pas qu’il m’échappe …..

  2. Très bonne critique ! Pour prononcer le nom du village il suffit de se souvenir qu’en Basque les U se prononcent « ou » 🙂 Personnellement le ton misogyne du film ne m’a pas du tout gêné, au contraire, d’autant que le réalisateur ne l’ai absolument pas.

  3. Ping: Mon Bilan Cinéma Janvier 2014 | La 7ème Séance

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s