Katharine Hepburn – Hollywood Portraits


kh1

KATHARINE HEPBURN

12 Mai 1907 – 29 Juin 2003

L’américaine Katharine Houghton Hepburn, née dans le Connecticut, excellait au cinéma surtout dans le registre de femmes indépendantes aigries et/ou loufoques. Oscarisée 4 fois pour la meilleure actrice (un record à ce jour), elle n’est jamais venue récupérer la statuette à la cérémonie.

A 19 ans, elle rejoint une compagnie théâtrale à Baltimore. Elle pose nue à 20 ans pour un peintre.

kh2

En 1928, elle épouse Ludlow Ogden Smith, un homme d’affaires, juste par commodité afin de se consacrer à sa passion de comédienne.

Ses premiers pas de comédienne sont fortement critiquées notamment à cause de son énorme ego. Et même si elle claque momentanément la porte au théâtre, elle ne baisse pas les bras. Son acharnement paie à Broadway en 1931 où elle est acclamée par le public et la presse pour Art and Mrs Bottle.

C’est le réalisateur George Cukor qui lui donne sa chance à Hollywood en 1932 dans le film Héritage. George sera son réalisateur préféré. (ils tournent sept films ensemble).

kh3

Son look glamour (pantalon et chemise désassortie) plait fortement au cinéma Hollywoodien habitué aux stéréotypes féminins, femmes mythifiées ou encore sexuellement agressives. En effet, Katharine incarne un nouveau modèle féminin: la femme indépendante et active avec une volonté d’agir qui est supérieure ou égale à celle de l’homme.

En 1933 elle obtient son premier Oscar pour Morning Glory. Un an plus tard, elle divorce de Ludlow.

Durant les années 30, elle obtient le surnom de « Poison du box-office« . Car même si elle est adulée par son public, beaucoup de ses films sont des échecs commerciaux. Mais ses duos avec l’acteur Cary Grant dans les films L’impossible Monsieur bébé, et Vacances refont parler d’elle suite à ces nouveaux succès.

kh4

Avec Cary Grant

C’est elle qui est sollicitée pour le rôle tant convoité de Scarlett O’Hara du film Autant en Emporte le Vent. Bien qu’elle veuille obtenir ce rôle, elle refuse de participer au casting. Le rôle lui échappe au profit de l’actrice Vivien Leigh.

En 1940, la société de distribution et de production cinématographique MGM cherche à renouveler ses stars féminines et cède donc sans difficultés aux demandes de Katharine. Elle y signe un contrat de longue durée qui lui attribue les privilèges de pouvoir choisir ses partenaires sur grand écran.

kh5

Après le succès de Indiscretions au côté de Cary Grant et James Stewart, elle rencontre l’acteur Spencer Tracy avec qui elle joue dans La Femme de l’Année. C’est le coup de foudre! A ce jour, on peut dire que Katharine et Spencer forment l’un des couples les plus célèbres du cinéma. Ils tournent d’ailleurs au total neuf films ensemble. Ils vivent ensemble clandestinement durant une vingtaine d’années sans que Spencer divorce de sa femme.

En 1952, elle retrouve son indépendance suite à la rupture de son contrat avec la MGM. Et à cette même époque, le Maccarthisme développe sa chasse aux sorcières et elle y déclare à ce sujet:  » Depuis le commencement des temps, l’artiste a toujours exprimé les aspirations et les rêves du peuple. En imposant silence à un artiste, vous bâillonnez la voix la plus puissante qui soit.« .

kh6

Avec Spencer Tracy

Après les années 50, ses apparitions au théâtre et au cinéma se font rares mais ses prestations sont toujours saluées par la critique. De plus, fait assez rare, ce sont dans des rôles de femme mature, au vu de son âge, qu’elle récolte encore trois autres Oscars pour Devine qui vient diner? en 1968, Le Lion en Hiver en 1969 et bien plus tard encore en 1982 dans La Maison du Lac où elle partage l’affiche avec Henry Fonda incarnant un couple d’octogénaires.

Au fil de sa très longue carrière, les professionnels du métier tombent tous sous son charme d’autant plus qu’elle donne son avis sur tout en démontrant son sens artistique inné.

kh7

Avec Jane Fonda

Au cinéma, elle se met dans la peau d’une écrivain, un aviatrice, un garçon manqué travesti, une militante féministe, une reine etc… Cate Blanchet joue le rôle de Katharine en 2004 dans le film Aviator de Martin Scorsese (elle y gagne d’ailleurs un Oscar pour ce rôle).

En 1999, l’American Film Insitute la classe comme la plus grande actrice de légende du cinéma américain. Dans ce même classement, Audrey Hepburn, qui n’a aucun lien de parenté avec elle, est classée troisième. En France elle a reçu le prix d’interprétation féminine au Festival de Cannes en 1962 pour Long Voyage vers la Nuit.

kh8

Elle n’a jamais pu regarder le film Devine qui vient diner ? qu’elle a tourné avec son amant Spencer Tracy suite au décès de ce dernier.

Elle avait une passion pour les lys, les chocolats aux amandes et le jeu de l’oie. Lorsque les studios lui envoyaient des limousines au domicile, elle les refusait toujours au profit de son vélo. Son actrice préférée était Bette Davis.

Réputée pour son fort tempérament, on la surnommait Miss Kate et/ou Katharine of Arrogance. Elle refusait d’ailleurs les conventions. Le poète Phelps Putman disait d’elle « Elle était l’anarchie vivante du cœur. Elle était aussi impolie que la vie et la mort. » Régnant durant quatre décennies sur Hollywood, elle se retire à New-York. Elle meurt dans son sommeil en 2003 à l’âge de 96 ans.

Katharine_Hepburn_11.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s